Le lac BaÏkal

Par Sofia Kichaykina

 

Quand nous pensons à la Russie nous imaginons beaucoup de neige et qu’il y fait très froid.  Mais dans ce pays il y a l’été aussi. C’est un grand pays, 143 millions d’habitants. Ma région, celle d’Irkoutsk est située dans le centre et le sud de la Sibérie, elle fait 774 846 km2, la densité est de 2 personnes par km2. Le Transsibérien est une ligne de chemin de fer, qui nous permet d’aller d’Irkoutsk jusqu’au bord du Baïkal.

  Ce grand lac est magnifique avec une très belle nature et un exceptionnel écosystème. Chaque année plusieurs touristes y vont pour découvrir cette “Perle de la Sibérie”. Il est le plus profond du monde: 1642 mètres, la longueur est de 620 kms et la largeur est de 79 kms maximum. La surface de ce lac est égale à la Belgique ou la Hollande.

Il contient  20 % de l’eau douce de la planète, elle est très propre, transparente jusqu’à 42 m, la qualité de cette eau potable permet de la boire sans filtre. En été il fait  19-20 degrés, l’hiver il fait 0,5°C. De février à mai le lac gèle, l’épaisseur de glace fait 1 mètre, elle est transparente. A cette période il y a des routes pour les voitures sur le lac, on peut aller sur l’île d’Olkhone, la plus grande île du Baïkal. Mais il faut faire attention, parfois la glace commence à casser et à se fissurer jusqu’à 30 m de longueur. C’est pourquoi il est nécessaire de partir en voyage avec un guide.

    A cette période, j’aime  bien marcher sur la glace et voir l’eau sous la glace d’une couleur bleu foncé ou faire du patin à glace dans un espace sans limite. L’été, j’adore faire du camping sur le bord du Baïkal, préparer à manger sur le feu, nager et bronzer toute la journée, faire une promenade en montagne, regarder le coucher du soleil. Là-bas, en août,il y a une pluie d’étoiles filantes, c’est magnifique!

  Le territoire autour du Baïkal  est composé de plusieurs parcs nationaux. Le relief de la nature est très différent, il y a les forêts (taïga), les montagnes, les steppes. Le lac se trouve dans une zone très continentale, et cela a une influence sur la faune et la flore. Il y a presque 1800 espèces endémiques, qui existent seulement dans cette région. La plupart des arbres sont des cèdres, des pins, des épicéas et des sapins. Il n’y a pas beaucoup d’arbres feuillus. Les mammifères sont les écureuils, les zibelines, les lièvres blancs et les ours bruns, il y a aussi des loups et des renards. Le lac et les rivières sont riches en poissons.

   Le mammifère qui est le symbole du Baïkal c’est le phoque d’eau douce, en russe il s’appelle “nerpa”. Comment sont-ils arrivés dans le lac, si l’océan est très loin? Cela reste un mystère pour les scientifiques. Le poids du nerpa est en moyenne de 100 kg et sa taille est de 1.5 m. Sa vitesse dans l’eau peut être de 25 km/h. Il vit plus de 50 ans et mange jusqu’à 5 kg de poissons par jour.  Quand ils naissent, les petits font près de 4 kg, ils ont une couleur blanche et sont très mignons, comme des peluches. Mais ils ont peur des gens, c’est pourquoi pour les observer il est nécessaire de se cacher et ne pas faire de bruit.

Ces dernières années la situation écologique du lac Baïkal s’est dégradée, il y a eu des grands feux de  forêts, le niveau de l’eau a baissé et sa température a augment. A cause de cela des algues parasites tuent les plantes qui nettoient l’eau. Cela est très dangereux pour le lac qui a 25 millions d’années. J’espère qu’il y a encore une chance de sauver la plus grande réserve d’eau de notre planète.

http://www.routard.com/guide_voyage_lieu/6084-lac_baikal.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Ba%C3%AFkal

http://www.lecourrierderussie.com/regions-et-villes/siberie/2016/08/baikal-malade-scientifique-recherche/

http://www.baikalnature.fr

https://www.google.fr/imghp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *