Krechtchénié: La fête du baptême en Russie

par Natalia Shcherbakova

     Le mot « baptême », en Russe, “krechtchénié”, est venu du grec “se plonger dans l’eau”.Le baptême est l’une des principales fêtes chrétiennes en Russie. La fête du Baptême se termine à la fête de Noël qui dure du 7 au 17 janvier.


    Selon la tradition orthodoxe, on marque une journée de jeûne avant le 19 janvier, lorsque les croyants mangent le “sotchivo”. C’est une bouillie de riz avec du miel et des raisins secs. C’est pourquoi cette journée est également appelée “Sotchelnik”. “Sotchelnik”, c’est un jeûne strict et c’est une préparation avant la grande fête orthodoxe qui s’appelle l’Épiphanie du Seigneur.
    Mais, pour bien comprendre le sens de la fête du Baptême du seigneur, nous devons d’abord comprendre la symbolique sacrée de l’eau dans l’Ancien Testament. L’eau c’est la vie. L’eau qui donne la vie à l’Esprit, donnera le début de toute vie. Cependant, l’eau peut non seulement produire, mais elle peut détruire, comme, par exemple, le déluge, qui a détruit tous les péchés. Par conséquent, l’eau dans laquelle Jésus a été baptisé, est conçue pour laver tout le mal et faire revivre tout le bien.
     La veille du baptême est associée à beaucoup de traditions et de signes. L’histoire de l’Epiphanie (le deuxième nom de la célébration chrétienne) remonte à plus de deux mille ans. Initialement, cette date était considérée comme la naissance de Jésus. C’est alors, dans les eaux du Jourdain, que Dieu s’est manifesté à trois personnes. Depuis ce temps, on croit que les eaux du monde entier sont consacrées le 19 janvier.
     Ainsi, à la veille du baptême toutes les femmes sont divinatrices. Le baptême est le temps de la divination des rêves et même le temps de la divination des futurs maris. Une des divinations  qui  est très intéressante s’appelle “la divination par la serviette”. La nuit devant la fenêtre dehors on met une serviette blanche mouillée en demandant  que notre voeu se réalise  et on s’essuie.  Si le matin cette serviette est humide, cela veut dire que bientôt est attendu le  un  mariage, mais si elle est sèche, il faudra encore attendre.
     Cependant, la principale tradition de la fête de l’Epiphanie, c’est la consécration de l’eau. La nuit du 18 au 19 janvier les prêtres sanctifient  l’eau dans les églises et ainsi, sur les lacs, où les croix sont coupées dans la glace. Après la procession “krestnyy khod” et les prières “molebna”, tous les gens croyants  et les gens volontaires se baignent dans la trouée en forme croix en priant 3 fois pour être purifiés  de leurs  péchés.
     En définitive, on estime que pendant le baptême, de minuit à minuit, l’eau acquiert des propriétés curatives et les garde au cours de l’année. On donne à boire à celui qui est gravement malade. On bénit  même des cathédrales, des maisons et des animaux. Pour la science, cela  reste un mystère du fait que l’eau du baptême ne se détériore pas, n’a pas d’odeur et peut être conservée pendant un an et même plus.


     Selon moi la nuit de la fête de baptême en Russie est une tradition religieuse importante pour les Orthodoxes. Quand j’ai des possibilités de faire ce rituel religieux,  j’aime bien aller à l’église car je suis très croyante. C’est pour ça que j’ai choisi ce thème.

Sources: 

http://stuki-druki.com/facts1/Kreschenie-Gospodne-tradicii-obichai-obryadi-pozdravleniya.php

http://bivalochi.narod.ru/bivalochi_kreshenie.html 

http://www.tamby.info/calendar/krechenie_bogojavlenie.htm 

http://www.s-b-s.su/ya-sama/articles/vse-o-prazdnikakh/nacionalnyjj-prazdnik/prazdnik-kreshheniya-gospodnya/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *