La grande mosquée de Damas (Mosquée des Omeyyades)

par Fahed ALSALMAN

              La Syrie est une terre ancienne d’une riche histoire et qui a toujours été constituée de cultures, d’ethnicités et de religions diverses. Palmyre qui est située  au nord-est de Damas était une ancienne civilisation née au IIe siècle. Damas était un centre culturel et commercial important grâce à sa position géographique au carrefour de l’Orient et de l’Occident, entre l’Afrique et l’Asie. La vieille ville de Damas est considérée comme l’une des plus anciennes villes du monde continuellement habitées. Des fouilles à Tell Ramad, dans les faubourgs de la ville, ont montré que Damas était habitée dès 8.000 à 10.000 ans avant J.-C..

            La Syrie est devenue une terre d’Islam en 640. Damas est devenue la capitale de l’empire Omeyyade  661 à 750. Cette période est symbolisée par la grande mosquée omeyyade de Damas.

Comme je suis syrien,un des habitants de Damas et un archéologue, j’ai le plaisir de vous présenter l’histoire de cette mosquée.

                La mosquée qui a été construite entre 706 et 715 est un édifice religieux musulman édifié par le calife Omeyyade Al-Walīd ibn ʿAbd Al-Malik.

Située au cœur de la ville de Damas,  le site qui accueille la mosquée a été aménagé comme temple voué à Hadad    (le dieu de la tempête et de la pluie dans les religions sémitiques du Nord-Ouest et de l’ancienne Mésopotamie ) puis à Jupiter ( le dieu du ciel et du tonnerre et le roi des dieux dans la religion et la mythologie romaine) avant de devenir une église chrétienne dédiée à saint Jean-Baptiste, puis finalement la grande mosquée,

1.minbar 2.mihrab

               La mosquée est un exemple typique du plan arabe. Elle se composait de: un grand rectangle, de 157 mètres sur 100. Cet espace est divisé en deux parties : une cour (sahn ) (صحن) de 122 × 50 mètres, bordée d’un portique sur trois côtés, et une salle de prière barlongue ( en architecture, un objet ou une construction de forme barlongue se présente en général comme un rectangle assez long et orienté pour former un angle droit avec l’élément principal du projet architectural) de très grandes dimensions divisée en trois nefs(  en architecture, une salle, galerie, hall de plan allongé et de grande hauteur.) parallèles au mur de la qibla ( قبلة ) (en  direction de La Mecque, vers laquelle les Musulmans se tournent pour la prière) Celui-ci comporte quatre mihrabs (محراب) ( dans une mosquée, niche creusée dans le mur indiquant la direction de La Mecque, vers laquelle on se tourne pour prier) ; le mihrab central est magnifié par un transept plus haut et plus large, et un  minbar qui sert à ce que l’imam prêche.

la salle de prière

Il existe trois portes pour accéder à la Mosquée.
Deux sont antiques : Bâb al-Barid est située à l’ouest et Bâb Jayrun est située à l’est. La troisième porte Bâb al-Faradis, “porte du paradis” est localisée au nord et est située à l’emplacement de la porte romaine.Cette porte a été modifiée pendant la construction de la Mosquée. Au sud, la quatrième porte est d’origine pré-islamique. Afin d’obtenir un mur de la qibla plein, cette porte a été murée.

la fontaine à ablutions

     

Une fontaine à ablutions se trouve dans la cour. Un édicule ( un petit édifice construit à l’intérieur d’un grand.) appelé le “dôme du trésor”,( قبة الخزنة ) dans la partie ouest, fait l’objet de discussions de la part d’historiens qui avancent l’idée qu’il servait à conserver l’argent de l’Etat.

dôme du trésor

 

la cour

Trois minarets ( d’où le muezzin appelle les fidèles à la prière) sont érigés sur les tours carrées romaines : deux aux angles du mur de la qibla, le troisième au-dessus de la porte, au milieu de la façade opposée.

Le décor de mosaïques

La mosaïque à fond d’or est une pièce majeure de la grande mosquée de Damas. La mosaïque est visible depuis la cour. Le décor original a disparu au fil des ans. La Mosquée a subi un incendie en 1893. Les restaurations qui ont suivi ont révélé le travail minutieux effectué sur les mosaïques. Ce travail attire le public.

La mosaïque à fond d’or

Pendant la période des Omeyyades, la grande mosquée de Damas servait à étudier, prier et se promener.

La mosquée est encore visible et peut encore être visitée aujourd’hui. La Mosquée constitue un héritage important pour la Syrie…

 

Toutes les photos viennent de Wikimédia et Flickr

Sources

Ministère de la culture

Wikipedia

Unesco

vikidia

Une réflexion sur “ La grande mosquée de Damas (Mosquée des Omeyyades) ”

  • 29 avril 2018 à 17 h 05 min
    Permalink

    intéressant, j’espère que l’on pourra bientôt y retourner et retrouver la mosquée des omeyyades dans son intégralité.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *