La petite tente dans les grands bois

Par Hilarie CARLSON

Chaque année depuis que j’ai deux ans, comme beaucoup de familles, nous faisions du camping dans un bois au Wisconsin du nord. Je me suis souvenue des nuits dans une tente avec mon frère et mes deux sœurs, quand mon père nous lisait une histoire d’une petite fille et sa famille qui habitaient dans un bois pas loin d’où nous étions mais il y a plus de cent années. En fait, elle est née dans le comté de Pepin, à côté du comté d’Eau Claire où nous avons habité.


Caroline Lake Ingalls, (née Quiner) la mère de Laura, est née à Wisconsin aussi, mais dans la ville de Brookfield le 12 décembre 1839. A 16 ½ ans, elle a épousé son voisin de la municipalité de Campton en Illinois, Charles Ingalls en 1 février 1860. Laura est la deuxième de cinq enfants de Caroline et Charles Ingalls, après Mary et avant Carrie, Freddie, et Grace. La famille déménage beaucoup parce que père (Charles Ingalls) a dit dans le livre « These Happy Golden Years » (Ces Heureuses Années), « My wandering foot gets to itching » qui veut dire une envie de voyager. Il ne pouvait pas rester dans un lieu pour longtemps. Après sa naissance, la famille déménage de Wisconsin à Independence, Kansas pour trois années avant retourner à Pepin. C’est à ce temps-là que se passe l’action de son premier livre. Ils ont emménagé à Minnesota, Iowa, Minnesota encore, et Dakota du Sud en final avec sa famille.


De Smet, Dakota du Sud, est ou Laura Ingalls a rencontré son épouse Almanzo James Wilder. A cause de la grande différence entre leurs âges, 10 ans, et le jeune âge de Laura à leur rencontre, les fiançailles durent trois ans jusqu’à elle a 18 ans.  Leur premier enfant Rose naquit en 5 décembre 1886. En août 1889, un fils, prénom inconnu, meurt juste après sa naissance. La famille, Laura, Almanzo, et Rose, continue de voyager à Spring Valley, Minnesota, pour revenir à De Smet en Dakota du Sud, et finalement dans le Missouri à Mansfield.  C’est là-bas où Laura commence à écrire. D’abord des articles pour un journal de la région. Rose a encouragé sa mère d’écrire ses mémoires. Laura a écrit douze livres. Elle l’a décidé pendant son sommeil le 10 février 1957.


Laura Ingalls Wilder est née dans la grande forêt au Wisconsin du nord et ce lieu est utilisé pour l’action de son premier livre « The Little House in the Big Woods » (La Petite Maison dans les grands bois.) Le troisième tome est plus connu « The Little House on the Prairie » (La Petite Maison dans la prairie) et c’est le livre sur lequel le feuilleton télévisé est basé. Mais parce que le feuilleton commence avec le troisième tome, il manque les histoires du premier livre que j’adore.

Les livres de Laura Ingalls Wilder ont eu une grande influence dans ma vie. Encore aujourd’hui, ma famille met une orange dans chaque chaussette de Noël seulement parce que nous l’avons lu dans ses livres.  
J’ai hâte du jour où j’aurai des enfants moi-même et je pourrai leur lire tous les livres de Laura Ingalls Wilder sous une tente, dans le grand bois du Wisconsin.

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Petite_Maison_dans_la_prairie_(s%C3%A9rie_litt%C3%A9raire)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Laura_Ingalls_Wilder

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51T4OTWTBGL._SX334_BO1,204,203,200_.jpg

https://sitesandstories.files.wordpress.com/2011/07/pepin-cabin-1.jpg?w=450

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/37/Laura_Ingalls_Wilder_cropped_sepia2.jpg

https://img.apmcdn.org/aa157c33128a566cba7ff937738ab2ed32b456ab/uncropped/50e630-20150812-laura-ingalls-wilder-family-trek.png

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *