Yalda : La nuit de la naissance du soleil

Par Bahareh Ghanizadeh

 

En tant qu’Iranienne, j’ai hérité d’un pays historique. Il  y a de nombreux éléments qui me  relient à cette histoire ancienne. Les fleurs de tapis me rappellent les jardins d’Iran. Les divers carreaux de céramique des monuments qui représentent les différentes époques et  le patrimoine culturel immatériel et les fêtes qui font partie de mon identité.

La nuit de Yalda qui est également appelée la nuit de Tchelleh est une des fêtes ancestrales des Iraniens (1). Cette ancienne fête persique est célébrée le 21 décembre  qui marque la première nuit d’hiver, la plus longue nuit et le jour le plus court de l’année. Le Yalda qui est un mot syriaque fait références à la renaissance ou l’anniversaire du soleil (2) .  C’est l’occasion traditionnelle de nombreux rituels, de cérémonies et de coutumes, et de repas spéciaux partagés avec les proches amis et en famille. Il existe différentes raisons pour lesquelles cette célébration  reste vivante  depuis plus de milliers d’années :

    Image 1 : le paysage d’hiver

 

  •  L’aspect scientifique :

La vie des Iraniens s’intègre toujours au rythme de la nature. Par exemple le début du calendrier persique qui commence à l’équinoxe de printemps est célébré. cette fête  s’appelle Nowruz. Yalda est la nuit du dernier jour d’automne où la course du soleil dans le ciel est la plus courte. Donc, ce jour de l’année est le plus court et a aussi la nuit la plus longue. Ce phénomène s’appelle le solstice d’hiver  (3). Après ce jour le soleil reste plus longtemps dans le ciel. C’est la raison pour laquelle les Iraniens croyaient que ce jour était le jour de la renaissance du soleil et Yalda signifie «naissance».

  •  Les aspects historiques et mythiques :

Selon les Iraniens, le soleil était le symbole de Mithra qui est le dieu de la lumière. Mithra en tant que dieu de la pureté et l’intégrité protège la vérité et combat la nuit qui est le symbole  du mensonge et du maléfice. Donc, Yalda est la naissance de Mithra, en d’autres mots la célébration de la victoire des forces bienfaisantes sur les forces malfaisantes (1,2).   

Mithra est dénommé  Mehr dans l’Avesta, livre sacré des zoroastriens qui était la religion  des Iraniens à cette époque. L’Avesta a été rédigé à l’époque sassanide (de 224 à 651 ap.J.C.(5)). Mehr en persan signifie amitié, réconciliation et unité et le soleil(4). Yalda est la fête familiale et amicale. 

      l'image 2 : le paysage d'hiver 
   Image 2 : le paysage d’hiver 

                                                                                                    

Les coutumes

Des différents groupes ethniques habitent ensemble en Iran. Chaque région a sa propre tradition, mais il y a les coutumes qui sont communes entre eux :

  1.  La soirée et le rassemblement :  Tous les membres de la famille et les amis proches se rassemblent  dès le coucher du soleil chez les gens âgés et les grands-parents. Ils célèbrent   et mangent  jusqu’à l’aube. Le feu qui est un symbole du soleil, est allumé dans certaines régions du pays. Les enfants jouent ensemble toute la nuit ou  écoutent leurs grands-parents qui leur racontent des histoires morales ou  des fables pour eux.
  2.  La table de Yalda:  Dans la plupart des fêtes iraniennes, c’est  sa table traditionnelle qui est symbolique. Sur la table de Yalda se trouvent  des fruits, des fruits secs et des pâtisseries.

  Les fruits qui sont consommés habituellement durant la fête, normalement sont ronds  et à l’intérieur  rouge tel que la pastèque et la grenade.  La couleur rouge de ces fruits est le symbole du soleil. De plus, une pastèque est aussi un fruit d’été, un moment d’énergie solaire et  de chaleur. Les fruits d’hiver comme l’orange, le kaki, la pomme sont mangés pendant cette nuit ainsi que la citrouille et la betterave. Les noix  et les fruits secs comme  les figues et les mûres sont mis sur la table(6).       

 

Image 3 : La table de Yalda
  1.    La narration et la poésie 

              La littérature spécialement la poésie est une partie inséparable de la vie iranienne. Pendant cette nuit-là un membre de la famille qui est habituellement le plus âgé raconte des histoires. Ces histoires contiennent des concepts éthiques, éducatifs et pédagogiques comme les histoires de Shâh-Nâme (le nom d livre rédigé entre 977 et 1010 par Ferdowsi (7)).

    Image 4 : Le Divan de Hafez  (9)       
Image 5 :   Le Shâh-Nâme (10)

               

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les poèmes de Hafez (Poète, 1315-1389, Shiraz, Iran(8)) sont indissociables  de cette veillée. Les Iraniens lisent Le Divan de Hafez et ces poèmes sont source  de bonheur et d’espoir pour eux (6).    

Ces traditions se sont transmises d’une génération à l’autre pendant des siècles. Nos ancêtres ont protégé de ces coutumes et l’amour et  de l’amitié pour nous et maintenant, c’est notre responsabilité de transmettre ces notions et ces traditions à notre génération. 

Les références:

 (1) https://receptifsleaders.wordpress.com/2018/11/27/4237/

(2) http://www.teheran.ir/spip.php?article174#gsc.tab=0

(3) https://www.futura-sciences.com/sciences/definitions/astronomie-solstice-hiver-16892/

(4)https://web.archive.org/web/20071231104531/http://www.savepasargad.com/December/
yalda.bonyadmiras.htm

(5)http://antikforever.com/Perse/Sassanides/Sassanides.htm
(6) http://namnak.com/%D8%AA%D8%A7%D8%B1%DB%8C%D8%AE%DA%86%D9%87-%D8%A2%D8%AF%D8%A7%D8%A8-%D8%B1%D8%B3%D9%88%D9%85-%D8%B4%D8%A8-%DB%8C%D9%84%D8%AF%D8%A7.p1    

(7)http://namnak.com/%D8%AA%D8%A7%D8%B1%DB%8C%D8%AE%DA%86%D9%87-%D8%A2%D8%AF%D8%A7%D8%A8-%D8%B1%D8%B3%D9%88%D9%85-%D8%B4%D8%A8-%DB%8C%D9%84%D8%AF%D8%A7.p179

(8)https://www.laculturegenerale.com/shahnameh-ferdowsi-iran/
(9)https://www.cairn.info/revue-philosophique-2012-1-page-61.htm#
(10)
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Divan,_collected_works,_by_Hafez,
_calligraphy_by_Enayatollah_al-Shirazi,_Iran,_late_16th_century_AD,_ink,_watercolour,_gold_on_paper_-_Aga_Khan_Museum_-_Toronto,_Canada_-_DSC06699.jpg
(11) https://fa.wikipedia.org/wiki/%D9%BE%D8%B1%D9%88%D9%86%D8%AF%D9%87:Shahnameh3-1.jpg

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *