Laure de Kyiv-Petchersk

par Liliia VARAVENKO

Après de nombreuses années de vie dans une petite ville, en 2016 j’ai déménagé dans une belle grande ville, la capitale de l’Ukraine. L’une des principales perles qui attire des milliers de touristes dans la Kyiv est la Laure de Kyiv-Petchersk ou la Laure des Grottes de Kyiv. Le sanctuaire a près de mille ans d’histoire.

Complexe de Kyiv-Petchersk Laure

L’histoire

La Laure de Kyiv-Petchersk est le plus grand monastère d’Europe et l’un des plus grands au monde. Depuis le 11ème siècle, elle a une superficie de 22 hectares, et sur ce domaine se trouvent une centaine de bâtiments différents. Le monastère de Kyiv-Petchersk a été fondé en 1051 par les moines Antoine et Théodose.  Il devient par la suite un centre important de l’orthodoxie dans la Rus de Kyiv. L’ensemble architectural de la Laure des Grottes de Kyiv est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1990. 

Laure de Kyiv-Petchersk. Dômes

Le nom de Petchersk Laure vient du mot “grotte”, en ukrainien c’est “petchera”, car c’est dans les grottes de son territoire que les premiers moines se sont installés. Quelle est la longueur totale des grottes de la Laure de Kyiv-Petchersk, personne ne peut le dire, environ 850 mètres. Au total, les grottes de Laura contiennent 118 reliques et 32 ​​”têtes myrrhe”. J’ai visité la Laure plusieurs fois et à chaque fois c’était spécial. Chaque fois que je descendais dans les grottes, j’éprouvais des émotions incroyables. 

Les reliques

Certains des moines vivant dans le  monastère de Kyiv-Petchersk  sont volontairement devenus des ermites. L’entrée de leur cellule était fermée et la nourriture et les boissons étaient servies à travers de petites fenêtres. Si la nourriture servie restait intacte pendant plusieurs jours, les moines comprenaient que l’ermite était mort. Dans ce cas, la porte était murée pendant trois ans. Trois ans plus tard, les reliques étaient inspectées. S’ils ne montraient pas de signes de décomposition, le reclus était canonisé.

Les têtes myrrhe sont un autre miracle que les scientifiques ne peuvent pas expliquer. Les crânes des saints émettent de la myrrhe. “Ceux qui ont foi en Dieu dans leur cœur, oints de paix, reçoivent la guérison”. Au siècle dernier, lors de la lutte contre les églises, les têtes stockées dans des récipients en argent et en verre ont été transférées au musée et ont cessé de poduire de la myrrhe. Ce n’est qu’après le retour du monastère au sein de l’église que le miracle de la myrrhe reprit. De nombreux pèlerins visitent chaque jour la Laure de Kyiv-Petchersk, demandant  reliques de la santé, du bien-être familial et du succès.

Reliques dans les grottes

Inexplicables mais  faits réels

Il existe de nombreux faits de l’histoire de Laure qui ne peuvent être expliqués.  Par exemple, de nombreux athées qui ont étudié l’histoire en visitant les donjons de la Laure de Kyiv-Petchersk se sont convertis à la foi orthodoxe.

Ainsi, à l’ère de l’athéisme d’État en URSS, les savants appliquaient des grains de blé aux reliques des saints de l’église. Il s’est avéré que ces grains germaient environ 30% plus vite et donnaient un rendement plus élevé. Les scientifiques soviétiques sont allés plus loin: ils ont irradié les grains . Malgré cela, le blé, qui  avait  été exposé aux radiations et  avait passé quelques temps dans les cachots de la Laure, a donné une meilleure germination que les céréales ordinaires.

Baroque ukrainien

Il y a d’autres faits inexpliqués. L’oxygène dans les grottes de Lavra à Kyiv s’oxyde 10 fois plus lentement que l’oxygène à la surface. Il est à noter que les scientifiques soviétiques ont laissé des colonies bactériennes dans des niches similaires. Les colonies ont été  réduites en nombre au moins deux fois et les bactéries pathogènes ont été généralement tuées.

Les restes des gens ordinaires lorsqu’ils sont décomposés dégagent une puanteur. Étonnamment, les parfums se font sentir près des reliques des saints. Il n’y a toujours pas d’explication à ces phénomènes, car un examen biochimique minutieux n’a pas révélé de substances utilisées pour la momification, l’embaumement ou la conservation.

La Laure de Kyiv-Petchersk est l’un des trésors les plus précieux du peuple ukrainien. Les mots seuls ne suffisent pas à transmettre le sentiment de grâce, de paix et de confort intérieur qui vous enveloppe dans ce sanctuaire. Aujourd’hui, tout le monde peut visiter les temples et musées, toucher les mystères des siècles et rejoindre la sainteté des icônes anciennes.

Sources

https://fr.wikipedia.org/wiki/Laure_des_Grottes_de_Kiev

https://dovidka.biz.ua/kiyevo-pecherska-lavra-tsikavi-fakti/

https://myukraine.org.ua/kyevo-pecherska-lavra/

https://lavra.ua/uk/

photo https://myukraine.org.ua/kyevo-pecherska-lavra/ 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *