La grande mosquée de Damas (Mosquée des Omeyyades)

par Fahed ALSALMAN

              La Syrie est une terre ancienne d’une riche histoire et qui a toujours été constituée de cultures, d’ethnicités et de religions diverses. Palmyre qui est située  au nord-est de Damas était une ancienne civilisation née au IIe siècle. Damas était un centre culturel et commercial important grâce à sa position géographique au carrefour de l’Orient et de l’Occident, entre l’Afrique et l’Asie. La vieille ville de Damas est considérée comme l’une des plus anciennes villes du monde continuellement habitées. Des fouilles à Tell Ramad, dans les faubourgs de la ville, ont montré que Damas était habitée dès 8.000 à 10.000 ans avant J.-C..

            La Syrie est devenue une terre d’Islam en 640. Damas est devenue la capitale de l’empire Omeyyade  661 à 750. Cette période est symbolisée par la grande mosquée omeyyade de Damas.

Comme je suis syrien,un des habitants de Damas et un archéologue, j’ai le plaisir de vous présenter l’histoire de cette mosquée.

                La mosquée qui a été construite entre 706 et 715 est un édifice religieux musulman édifié par le calife Omeyyade Al-Walīd ibn ʿAbd Al-Malik.

Située au cœur de la ville de Damas,  le site qui accueille la mosquée a été aménagé comme temple voué à Hadad    (le dieu de la tempête et de la pluie dans les religions sémitiques du Nord-Ouest et de l’ancienne Mésopotamie ) puis à Jupiter ( le dieu du ciel et du tonnerre et le roi des dieux dans la religion et la mythologie romaine) avant de devenir une église chrétienne dédiée à saint Jean-Baptiste, puis finalement la grande mosquée,

1.minbar 2.mihrab

               La mosquée est un exemple typique du plan arabe. Elle se composait de: un grand rectangle, de 157 mètres sur 100. Cet espace est divisé en deux parties : une cour (sahn ) (صحن) de 122 × 50 mètres, bordée d’un portique sur trois côtés, et une salle de prière barlongue ( en architecture, un objet ou une construction de forme barlongue se présente en général comme un rectangle assez long et orienté pour former un angle droit avec l’élément principal du projet architectural) de très grandes dimensions divisée en trois nefs(  en architecture, une salle, galerie, hall de plan allongé et de grande hauteur.) parallèles au mur de la qibla ( قبلة ) (en  direction de La Mecque, vers laquelle les Musulmans se tournent pour la prière) Celui-ci comporte quatre mihrabs (محراب) ( dans une mosquée, niche creusée dans le mur indiquant la direction de La Mecque, vers laquelle on se tourne pour prier) ; le mihrab central est magnifié par un transept plus haut et plus large, et un  minbar qui sert à ce que l’imam prêche.

la salle de prière

Il existe trois portes pour accéder à la Mosquée.
Deux sont antiques : Bâb al-Barid est située à l’ouest et Bâb Jayrun est située à l’est. La troisième porte Bâb al-Faradis, “porte du paradis” est localisée au nord et est située à l’emplacement de la porte romaine.Cette porte a été modifiée pendant la construction de la Mosquée. Au sud, la quatrième porte est d’origine pré-islamique. Afin d’obtenir un mur de la qibla plein, cette porte a été murée.

la fontaine à ablutions

     

Une fontaine à ablutions se trouve dans la cour. Un édicule ( un petit édifice construit à l’intérieur d’un grand.) appelé le “dôme du trésor”,( قبة الخزنة ) dans la partie ouest, fait l’objet de discussions de la part d’historiens qui avancent l’idée qu’il servait à conserver l’argent de l’Etat.

dôme du trésor

 

la cour

Trois minarets ( d’où le muezzin appelle les fidèles à la prière) sont érigés sur les tours carrées romaines : deux aux angles du mur de la qibla, le troisième au-dessus de la porte, au milieu de la façade opposée.

Le décor de mosaïques

La mosaïque à fond d’or est une pièce majeure de la grande mosquée de Damas. La mosaïque est visible depuis la cour. Le décor original a disparu au fil des ans. La Mosquée a subi un incendie en 1893. Les restaurations qui ont suivi ont révélé le travail minutieux effectué sur les mosaïques. Ce travail attire le public.

La mosaïque à fond d’or

Pendant la période des Omeyyades, la grande mosquée de Damas servait à étudier, prier et se promener.

La mosquée est encore visible et peut encore être visitée aujourd’hui. La Mosquée constitue un héritage important pour la Syrie…

 

Toutes les photos viennent de Wikimédia et Flickr

Sources

Ministère de la culture

Wikipedia

Unesco

vikidia

La petite tente dans les grands bois

Par Hilarie CARLSON

Chaque année depuis que j’ai deux ans, comme beaucoup de familles, nous faisions du camping dans un bois au Wisconsin du nord. Je me suis souvenue des nuits dans une tente avec mon frère et mes deux sœurs, quand mon père nous lisait une histoire d’une petite fille et sa famille qui habitaient dans un bois pas loin d’où nous étions mais il y a plus de cent années. En fait, elle est née dans le comté de Pepin, à côté du comté d’Eau Claire où nous avons habité.


Caroline Lake Ingalls, (née Quiner) la mère de Laura, est née à Wisconsin aussi, mais dans la ville de Brookfield le 12 décembre 1839. A 16 ½ ans, elle a épousé son voisin de la municipalité de Campton en Illinois, Charles Ingalls en 1 février 1860. Laura est la deuxième de cinq enfants de Caroline et Charles Ingalls, après Mary et avant Carrie, Freddie, et Grace. La famille déménage beaucoup parce que père (Charles Ingalls) a dit dans le livre « These Happy Golden Years » (Ces Heureuses Années), « My wandering foot gets to itching » qui veut dire une envie de voyager. Il ne pouvait pas rester dans un lieu pour longtemps. Après sa naissance, la famille déménage de Wisconsin à Independence, Kansas pour trois années avant retourner à Pepin. C’est à ce temps-là que se passe l’action de son premier livre. Ils ont emménagé à Minnesota, Iowa, Minnesota encore, et Dakota du Sud en final avec sa famille.


De Smet, Dakota du Sud, est ou Laura Ingalls a rencontré son épouse Almanzo James Wilder. A cause de la grande différence entre leurs âges, 10 ans, et le jeune âge de Laura à leur rencontre, les fiançailles durent trois ans jusqu’à elle a 18 ans.  Leur premier enfant Rose naquit en 5 décembre 1886. En août 1889, un fils, prénom inconnu, meurt juste après sa naissance. La famille, Laura, Almanzo, et Rose, continue de voyager à Spring Valley, Minnesota, pour revenir à De Smet en Dakota du Sud, et finalement dans le Missouri à Mansfield.  C’est là-bas où Laura commence à écrire. D’abord des articles pour un journal de la région. Rose a encouragé sa mère d’écrire ses mémoires. Laura a écrit douze livres. Elle l’a décidé pendant son sommeil le 10 février 1957.


Laura Ingalls Wilder est née dans la grande forêt au Wisconsin du nord et ce lieu est utilisé pour l’action de son premier livre « The Little House in the Big Woods » (La Petite Maison dans les grands bois.) Le troisième tome est plus connu « The Little House on the Prairie » (La Petite Maison dans la prairie) et c’est le livre sur lequel le feuilleton télévisé est basé. Mais parce que le feuilleton commence avec le troisième tome, il manque les histoires du premier livre que j’adore.

Les livres de Laura Ingalls Wilder ont eu une grande influence dans ma vie. Encore aujourd’hui, ma famille met une orange dans chaque chaussette de Noël seulement parce que nous l’avons lu dans ses livres.  
J’ai hâte du jour où j’aurai des enfants moi-même et je pourrai leur lire tous les livres de Laura Ingalls Wilder sous une tente, dans le grand bois du Wisconsin.

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Petite_Maison_dans_la_prairie_(s%C3%A9rie_litt%C3%A9raire)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Laura_Ingalls_Wilder

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51T4OTWTBGL._SX334_BO1,204,203,200_.jpg

https://sitesandstories.files.wordpress.com/2011/07/pepin-cabin-1.jpg?w=450

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/37/Laura_Ingalls_Wilder_cropped_sepia2.jpg

https://img.apmcdn.org/aa157c33128a566cba7ff937738ab2ed32b456ab/uncropped/50e630-20150812-laura-ingalls-wilder-family-trek.png