La Californie : la Vallée de San Fernando

La Californie : la Vallée de San Fernando

Par: Jesse Martinez

La majorité de temps quand quelqu’un pense à l’état de Californie, ils pensent à la plage, à Hollywood, le soleil, et à la ville de Los Angeles. Mais avez-vous entendu parler de la vallée de San Fernando ? Si je devais deviner ou faire un pari, je dirais que non. Alors même que c’est probablement plus proche que ce vous pensiez. La vallée de San Fernando est une banlieue située dans l’intérieur des limites de la ville de Los Angeles. Mais d’où vient le nom est pourquoi vous devriez en savoir plus sur cet endroit ? Bref, laissez-moi vous expliquer.

La vallée de San Fernando aussi connue sous le nom « la vallée » est bordée par une grande majorité des montagnes. Tels que les monts Santa Susana au nord-ouest, les Simi Hills à l’ouest, les monts Santa Monica au sud, les monts Verdugo à l’est, et enfin les monts San Gabriel au nord-est. On pourrait dire que nous sommes un peu cachés. Le nom vient des habitants originaires de la vallée qui étaient les Amérindiens Tataviam. En 1797, l’Espagne y fonde la Mission de San Fernando Rey de España.Elle a été nommée ainsi en l’honneur de Ferdinand III de Castille. Le climat ici est très différent du climat de la ville de Los Angeles. Puisque nous sommes situés dans le bassin de Los Angeles, le temps chaud descend dans la vallée et il peut faire très chaud pendant les jours d’été. La plupart du temps , il fait toujours chaud et ensoleillé et parfois froid mais il y a une tendance à être plus chaud qu’à Los Angeles. Par exemple, puisque je vis dans la vallée, je suis déjà habitué au climat chaud mais même pour moi , parfois il fait très chaud. Si vous êtes le genre de personnes qui aiment rester au frais, vous aurez besoin d’un climatiseur pendant l’été.

 

 

La majorité des 1.75 millions d’habitants dans la vallée surpasse la population des autres 4 grandes villes tels que la ville de New York, Chicago, Houston, et Los Angeles. C’est un endroit où les habitants vivaient des fruits de la terre et qui a un moment était occupé par différentes tribus d’Amérindiens. Cette tradition continue encore dans une certaine mesure aujourd’hui avec la présence de petites fermes et vergers locaux. La vallée de San Fernando a une culture très diversifiée, avec des racines amérindiennes, espagnoles, et aussi  mexicaines.

Aujourd’hui, les ranchs ont été remplacés par des projets de construction et de grands studios de cinéma. Au fil des ans, la vallée est devenue la maison de nombreux personnages célèbres dans le milieu du cinéma et le demeure encore aujourd’hui. La culture n’est plus principalement un mélange des habitants d’origine, les Indiens, les Espagnols et les Mexicains, mais un grand mélange de différentes cultures.

Pour s’amuser ici dans la vallée selon ce que vous voulez faire, il y a plusieurs villes que  vous pourriez visiter. Par exemple, si vous recherchez de la vie nocturne et des bars, vous pouvez aller à North Hollywood ou à Citywalk qui est situé à Universal City. Citywalk a aussi d’autres choses à vous offrir comme des salles de cinéma, des restaurants, des concert gratuits, etc. La plupart des gens viennent ici pendant l’été parce qu’il se passe toujours quelque chose. Universal City est également connu par le célèbre parc à thème  d’Universal Studios. Il est célèbre pour ses manèges et son fameux tramway qui vous fera découvrir l’ensemble du parc.

La vallée de San Fernando est l’une des régions les plus méconnues de Los Angeles. Mais je peux vous dire que les deux sont très très différentes l’une de l’autre. Si vous avez le temps de voyager, il y a beaucoup de choses à voir ici.

Sources Citées

https://www.britannica.com/place/San-Fernando-Valley

Les coutumes traditionnelles du nouvel an vietnamien

Les coutumes traditionnelles du nouvel an vietnamien

par Nguyen Bao Linh

Le printemps arrive…Le nouvel an lunaire commence et c’est le moment où les membres de la famille de se réunir et  qui me manque beaucoup depuis je suis partie en France. J’ai vécu la fête du Têt dans mon pays dont je n’oublie jamais les moments Là, j’ai trouvé des feux d’artifice, l’odeur du “Banh Chung” répandue dans toute la petite ruelle, voir le marché des fleurs… Donc, que ce soit 10, 20 ou 30 ans, peu importe où dans le monde, je me souviens toujours le fête du nouvel an chez moi. Si vous vous intéressez à ce fête, je suis prête à vous présenter le Nouvel an vietnamien dont vous pouvez profiter une fois d’arrivée au Vietnam.

Comme les pays en Europe ou dans le monde, au Vietnam nous célébrerons le Têt- nouvel an lunaire. Il marque la fin d’une année lunaire et le début d’une nouvelle année et également l’arrivée du Printemps selon le calendrier lunaire. Le Nouvel an lunaire au Vietnam est la fête d’autant plus importante et attendue de l’année pour chacun qu’il s’agit de “la” réunion familiale au Vietnam. C’est aussi un moment précieux pour témoigner la gratitude envers notre ascendance et   nos ancêtres.

Malgré de fortes influences culturelles de la Chine à travers dix siècles sous sa  domination, les coutumes traditionnelles des Vietnamiens conservent encore  leur caractère national.

Le Têt tombe normalement entre mi-Janvier et mi- Février, durant une semaine avant et après le premier jour du nouvel an.

Le marché des fleurs :

Pendant les journées qui précèdent, les marchés débordent de fleurs. Le marché est toujours plein de monde, plus grand, plus amusant. Les gens vont au marché non seulement pour faire du shopping, mais aussi pour se rencontrer, pour profiter de la bonne ambiance. Nous croyons que les fleurs colorées portent bonheur et succès pour le nouvel an. La fleur de pêcher et le kumquat sont généralement deux types de fleurs typiques du Têt.

Accompagner le départ du Dieu de la cuisine vers le ciel:

Le 23ème jour du dernier mois de l’année, c’est le jour où le génie de la Cuisine retourne au ciel pour faire son rapport à Dieu. Selon la légende, ce génie s’occupe de tous les travaux de la famille dans l’année, il s’envole au ciel sur le dos d’un poisson rouge. C’est pourquoi ce jour-là,  les Vietnamien commencent à nettoyer leur cuisine et achètent des poissons rouges.

Nettoyer et décorer la maison:

Avant la fête, on pense toujours à nettoyer la maison. Comme pour un grand nettoyage de printemps pour accueillir le nouvel an. Cela permet de se débarrasser des mauvaises choses et des malchances de l’année qui se termine. Pour nous, dans les 3 premiers jours du  nouvel an, toutes actions de nettoyage sont relativement interdites parce qu’elles pourraient apporter la pauvreté et le malheur à la famille. Les Vietnamiens aiment décorer leur maison avec deux couleurs : rouge (symbole  de bonheur, de chance et de prospérité) et jaune (symbole de l’argent )

 

Préparer le gâteau de riz traditionnel “Banh Chung”:

Le “Banh Chung” est le plat le plus populaire pour le Têt, il est servi à manger et à présenter comme offrandes aux ancêtres pendant cette période spéciale de l’année.

Ce gâteau est composé des ingrédients simples fabriqués à  partir de riz gluant, de pois vert et de porc. Il faut du temps pour emballer et faire cuire le Banh Chung. Sa cuisson prend ensuite toute une nuit, pendant laquelle les membres de la famille restent ensemble à discuter autour du feu.

Dernier jour de l’année et réveillon:

“Tat nien” où le dernier jour de l’année qui pourra être le 30/12 lunaire ( pour année complète)  ou le 29 décembre lunaire. On le considère comme un moment miraculeux  et important de l’année pour la famille. Toute la famille se réunit et prend un repas ensemble, soit le déjeuner, soit le dîner. On l’appelle “bữa cơm tất niên” (repas du dernier jour de l’année).

 

Lors du réveillon, la famille prépare deux plateaux de culte: l’un sur l’autel des ancêtres dans la maison et l’autre dans la cour de la maison dédiée au Ciel et à la Terre. On nettoie l’autel et y dispose des offrandes, des plats traditionnels et un plateau de cinq fruits différents ( Ngu qua) en brûlant des encens.

Les Vietnamiens se rendent également dans les pagodes pour rendre hommage aux ancêtres.

Ce culte du Réveillon est dans le but de débarrasser toute anxiété et de prier pour une année de paix et remplie de chance et de prospérité

Rendre visite aux proches:

Plus souvent ensemble, les membres de la famille se rendent d’abord chez parents et puis les proches pour présenter les vœux ainsi que partager les moments agréables autour du thé ou d’un repas chaleureux. Les Vietnamiens se souhaitent également “chúc mừng năm mới” ce qu’on traduit par « bonne année ».

C’est l’occasion pour les aînés donnent des « Li xi » aux enfants et aux personnes âgées est une autre pratique traditionnelle en leur souhaitant de bonnes choses.  Ce sont des étrennes glissées dans de petites enveloppes de couleur rouge incarnant la chance.


Voilà, c’est ça le Tet! J’espère que je vous ai un peu plus éclairés sur les traditions du Têt au Vietnam !

Pour finir, voici comment on souhaite la nouvelle année en vietnamien : Chúc Mừng Năm Mới !

http://truyenhinhnghean.vn/van-hoa-nghe-thuat/201602/quan-niem-ve-nhung-diem-lanh-va-dieu-kieng-ky-trong-ngay-tet-nguyen-dan-659631/
https://thanhnien.vn/doi-song/mam-cung-tat-nien-ngay-giao-thua-cua-nguoi-viet-lam-sao-dung-va-day-du-933782.html
http://anninhthudo.vn/giai-tri/goi-banh-chung-xanh-cung-nguoi-ngheo-an-tet/756871.antd
https://vov.vn/doi-song/cung-ong-cong-ong-tao-tha-ca-chep-the-nao-moi-dung-727724.vov