La Vierge de Guadalupe, Mexico

La Vierge de Guadalupe, Mexico

par Priscilla CORTEZ

Le sujet que j’ai choisi est la Vierge de Guadalupe, de Mexique. Je suis née aux Etats-Unis mais mes origines viennent du Mexique par mes parents. La vierge de Guadalupe est un symbole culturel et religieux qui est connu par son histoire d’apparition à un indien Aztèque, qui s’appelait Juan Diego. Le jour où on la célèbre est le 12 décembre. C’est considéré comme son anniversaire pour nous car c’était  ce jour- là que son image est apparue. Elle lui est apparue quatre fois pour demander d’avoir une église construite pour elle. Quand Juan Diego avait raconté  à l’ archevêque Juan de Zumarraga de Mexico ce qui s’était passé, il ne l’avait pas cru.

Lors de la deuxième apparition de la Vierge de Guadalupe, il lui  avait raconté ce qui s’était passé. Elle lui a répondu d’essayer encore. L’archevêque qui ne le croyait toujours pas, lui a demandé d’apporter un miracle ou une preuve. Pendant la  troisième apparition Juan Diego lui a rapporté ce que l’archevêque leur avait demandé et elle lui a exprimé son accord et qu’elle donnerait une preuve. Enfin, lors de la quatrième apparition, elle lui a dit qu’elle  voulait qu’il monte sur une montagne pour cueillir des fleurs de la colline de Tepeyac qui était stérile. Là- bas, il a trouvé des roses originaires d’Espagne et la vierge les avait mises dans sa cape (“tilma”) pour les présenter à Zumarraga. Quand les roses sont tombées de sa cape devant lui l’image de la Vierge était là.

La vierge de Guadalupe est appelée “La Patronne des Amériques” et la sainte patronne du Mexique. Même si elle est un image religieuse, elle représente une identité culturelle pour nous les Mexicains.  Pour les gens qui ne sont pas croyants cette vierge est vue comme une mère, symbole de protection, de vertu, de pureté. Même les gangsters mexicains et des Mexicano-Américains se sont fait tatouer son image. Pour eux, elle représente leur origine et ils la voient comme une protection. De plus, plusieurs mères, sinon toutes, la prient pour recevoir sa sagesse afin de bien élever leurs enfants et pour les protéger.

  Le 12 décembre qui est célébré partout dans le pays culturellement n’est  pas une fête nationale. La vie quotidienne continue comme d’habitude sauf pour des vendeurs, pour ceux qui vont célébrer la fête religieuse et quelques entreprises qui ferment par respect pour la Vierge. Dans quelques parties du pays à partir de  quatre heures du matin les gens se lèvent tôt pour aller à la messe et chanter des chansons à la Vierge qui s’appellent “Las Mañanitas” qui sont un type de chansons pour des anniversaires. L’église est décorée avec des fleurs, particulièrement des roses pour la Vierge. Il y a des « mariachis » qui chantent avec les choristes,  ainsi que des “danzantes” qui dansent une danse indigène traditionnelle en reconnaissance pour la vierge.

Après la messe les gens retournent à leur travail et/ou vie quotidienne. Plusieurs personnes font des pélérinages pendant la journée à la Basilica de la Vierge de Guadalupe pour la remercier ou « rendre » un miracle qu’elle avait fait pour eux. Enfin, quand la soirée arrive : la fête commence. Quelques groupes se réunissent pour faire une grande fête. Ils font  de la cuisine traditionnelle, de la musique, dansent, chantent, et pour finir le jour, ils allument des feux d’artifice construits comme un “château” pour être vus comme un spectacle.

 

Sources

Photos

Juan Diego https://www.flickr.com/photos/eltb/15193764224 pas modifie

Information

https://www.cityexpress.com/blog/asi-celebran-los-mexicanos-a-la-virgen-de-guadalupe