Iochkar-Ola: La ville de mon cœur.

par Anna Novoselova

La Russie est un espace inépuisable de paysages sans fin pour découvrir la culture, les traditions, une  magnifique nature et de nouvelles émotions.

Quand on parle de la Russie on pense toujours aux grandes villes comme Moscou ou Saint-Pétersbourg. Ce sont des villes connues dans le monde entier. Mais, il faut comprendre qu’aujourd’hui dans cette époque de développement de l’économie et de progrès technique, on ne peut pas garder la vraie culture dans les grandes villes qui sont devenues plus modernes et ont adopté un mode de vie plus international.

A mon avis, ce sont les petites villes qui sauvegardent vraiment la culture et les traditions de la Russie et de telles villes sont nombreuses en Russie.

Dans ma vie aussi , il y a une ville qui est très proche pour moi et que je garde pour toujours en mémoire. Cette ville qui a une grande histoire et où l’on peut voir des paysages magnifiques, est Iochkar-Ola (Йошкар-Ола, “la ville rouge” en langue mari).

Au seizième siècle, dans les années quatre-vingt, a été créé une citadelle qui était située au bord de rivière Malaïa Kokchaga (Petite Kokchaga – Малая Кокшага), et en 1781 le statut de cette citadelle est devenue celui d’une ville. Aujourd’hui, Iochkar-Ola est la capitale de la république de Mari El. Elle est un des centres de la culture des peuples finno-ougriens (c’est un groupe de peuples d’Europe qui parle des langues finno-ougriennes, tels que les peuples fenniques (Finnois, Estoniens) et ougriens (Hongrois)) et aussi c’est le centre administratif du peuple Mari (Марийцы).

Le peuple Mari a conservé l’originalité de sa culture: mélodie des chansons,  rythme des danses, aspect particulier des vêtements, c’est pourquoi Iochkar-Ola reste le centre de la culture de la République de Mari El. Chaque année dans le Parc de Loisir on organise deux grandes fêtes nationales “La fête de bouleau russe” (Праздник Русской березки) et Peledich Pairem (Пеледыш Пайрем “la fête de fleurs” en langue mari). Aussi, on célèbre le jour de la ville avec des programmes de divertissement pour toute la journée et un feu d’artifice pour finir.

Iochkar-Ola est assez riche en curiosités. Il y a cinq théâtres:  Le Théâtre de l’opéra et du ballet Erique Sapaïev (Марийский государственный театр оперы и балета им. Эрика Сапаева, fondé en 1968), Le Théâtre dramatique russe (Академический русский театр драмы им. Г. Константинова, fondé en 1937), Le Théâtre national Chkétan (Марийский национальный театр драмы им. Шкетана, fondé en 1919), Le théâtre de république de marionnettes (Республиканский театр кукол, fondeé en 1942), Le théâtre de jeunes spectateurs (Театр юного зрителя, fondeé en 1991).

Dans la ville il y a beaucoup de musées et les plus importants parmi eux sont: le Musée de l’histoire de la ville de Iochkar-Ola (Музей истории города Йошкар-Олы), le Musée National de la République de Mari El Evseiev (Национальный музей Республики Марий Эл им. Тимофея Евсеева), la Galerie d’art national (Национальная художественная галерея), le Musée de république des Beaux-Arts (Республиканский музей изобразительных искусств). Dans ces musées il y a toujours des expositions des peintres russes et étrangers. Les habitants et les hôtes de la capitale visitent volontiers les musées.

Le peuple de cette république est très religieux c’est pourquoi on peut voir des églises orthodoxes: l’église de Sainte Trinité (Храм Святой Троицы, 1736), La cathédrale Voznéssenskiy (La cathédrale de l’Ascension, Собор Вознесения господня, 1756), La cathédrale Voskréssenskiy (Собор Воскресения Христова, 1759), Le temple Uspenskiy (le temple de l’Assomption, Храм Успения Пресвятой Богородицы, 2006). Certaines églises ont été détruites après la Révolution de 1917, après elles ont été restaurées et elles sont actuellement en activité.

Au centre historique de la ville on peut voir un espace entouré de murs et de tours qu’on appelle le Kremlin qui a été créé pour garder les souvenirs de l’histoire de la ville quand elle était une citadelle. Ici, il y a une exposition qui présente l’histoire de Iochkar-Ola. On peut passer de la Citadelle sur le quai: les uns l’appellent le quai de Hollande, les autres le quai de Venise, mais il s’appelle le quai de Bruges (Набережная Брюгге). Il se trouve sur le rivage Malaïa Kokchaga et il a été construit dans le style flamand, où on peut voir des petites maisons avec des toits colorés. Il semble qu’on se trouve sur le quai dans la ville Bruges en Belgique.  Ici on peut dire que Iochkar-Ola est une ode à l’Europe.

La capitale est la ville jumelée à deux villes étrangères – Sombatkheï (Hongrie) et Bourges (France). Le 22 octobre 2005 c’est la date de la signature du traité de jumelage avec la ville française, Bourges. Mais les premiers contacts avec cette ville ont été établis il y a  plus de vingt ans et la Charte de l’amitié a été signée il y a quinze ans. Depuis l’an 2000 à Iochkar-Ola fonctionne le Centre culturel français de la République de Mari El.

Aujourd’hui Yoshkar-Ola grandit et s’embellit. Cette province russe possède le charme particulier des grands espaces: de beaux immeubles, des squares verts,  de larges avenues, des ponts modernes sur la Malaïa Kokchaga qui donnent à Iochkar-Ola un aspect exceptionnel. Ce n’est pas par hasard que le nom de Iochkar-Ola a été attribué à une petite planète de l’univers (une petite planète dans le cosmos porte le nom “Iochkar-Ola”).

http://visitola.ru/index.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Iochkar-Ola

http://www.pokurortam.ru/12041224197513/

https://fr.wikipedia.org/wiki/(2910)_Yoshkar-Ola

photo de Slava STEPANOV: http://gelio.livejournal.com/220342.html

 

Grand Orchestre d’Aide à Noël

par Joanna Jesionkowska

Le Grand Orchestre de Charité de Noël (“Wielka Orkiestra Świątecznej Pomocy”) est une fondation caritative. L’objectif de “l’Orchestre” est de soutenir la santé publique en Pologne. Pour atteindre cet objectif, il achète l’équipement pour les hôpitaux et les cliniques polonais. Il a également initié et aidé à gérer cinq programmes médicaux à l’échelle nationale, qui visent à transformer profondément  la médecine dans le pays.

Tout a commencé en 1991. Un groupe de médecins a demandé à un journaliste Jerzy Owsiak, (qui avait ses programmes à la radio et à la télé) d’organiser une collecte d’argent pour l’hôpital où ils travaillaient. Lors de la première finale 1,5 million de dollars a été collecté et destiné à l’achat du matériel de cardiochirurgie pour les hôpitaux pédiatriques en Pologne. Il était destiné à être juste une collecte pour aider un hôpital, mais il est devenu un événement annuel organisé dans toute la  Pologne.

La Grande Finale du Grand Orchestre d’aide à Noël

Chaque année, la fondation collecte des fonds pour l’achat de l’équipement médical pour des hôpitaux polonais. La collection est appelée la Finale du Grand Orchestre d’Aide à Noël/la Grande Finale. Traditionnellement c’est le deuxième dimanche en janvier. La collecte de l’argent est accompagnée, dans toute la Pologne (et dans d’autres pays du monde entier: 20 pays en 2017) par des événements culturels et sportifs, des concerts et toute autre activité. Une ambiance festive accompagne cet événement et la générosité des Polonais augmente d’une année à l’autre. La grande finale est devenue un événement cyclique incorporé de façon permanente dans le calendrier polonais et, en même temps, est devenue une partie de la culture polonaise.

C’est l’action de charité la plus grande et la plus efficace qui attire un grand intérêt de toutes les personnes de bonne volonté. “L’orchestre “ contribue à l’achat du matériel médical qui est souvent hors de portée pour les hôpitaux.

 

“Arrêt Woodstock” (“Przystanek Woodstock”)

La grande finale du “Grand orchestre d’aide à Noël “est organisée principalement par des bénévoles. Pour remercier les nombreux bénévoles qui ont aidé à la collecte d’argent pour la  “Grande Finale”, chaque année un festival de musique est organisé (depuis 1995). Il est financé par l’argent des sponsors et l’entrée est gratuite. Il est devenu l’un des plus grands festivals en plein air d’Europe.

Le nom vient de la légende du festival de Woodstock aux États-Unis et de la culture hippie des années 1960. Sa devise est « de l’amour, de l’amitié et de la musique » en référence au premier festival à Woodstock de 1969. Il est interdit d’amener des drogues, de l’alcool, mais la bière est vendue sur place. La sécurité est gérée par des bénévoles « la patrouille de paix » (“Pokojowy Patrol”). C’est le grand événement  le  plus sûr en Pologne. Un nombre énorme de personnes se réunissent en un seul endroit, vivent ensemble et vont aux concerts ensemble. Chaque année, la police dit qu’il y a très peu de faits de violence pour un tel nombre de personnes.

Le principal style musical est généralement le rock. Mais on peut voir presque tous les types de musique du folk au métal expérimental. Ces dernières années, sont également apparus des concerts de reggae, de musique électronique et même de musique classique. A chaque “Arrêt Woodstock”, il y a des dizaines de groupes venant de Pologne et du monde entier . Il y a aussi d’autres animations qui ont lieu pendant le festival. L’élément très important du festival est l’Akademia Sztuk Przepięknych (= Académie des Arts Magnifiques) où des personnes importantes de la vie politique et sociale sont invitées, pour discuter de la liberté, de la religion et de la société. Des ateliers artistiques et culturels sont organisés. Il y a beaucoup de traditions. Les participants du festival préparent des drapeaux avec les noms de leurs villes et villages, ils décorent également le fond de  la scène. Certaines personnes participent à un «bain de boue» sous une douche gigantesque ‘grzybek’ (= petit champignon).

http://www.wosp.org.pl/

http://woodstockfestival.pl/

http://www.tvn24.pl/wosp-2017

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_orchestre_de_charit%C3%A9_de_No%C3%ABl

https://fr.wikipedia.org/wiki/Przystanek_Woodstock

Le « dimsum»

par KaKiu Wong

Pourquoi  j’ai choisi de présenter le « dimsum» ?

 Dans le monde, chaque pays a au moins un plat qui peut représenter la culture locale et alimentaire. En même, on peut découvrir davantage les moeurs et coutumes par la culture  culinaire.

 « Tout bonheur commence par un petit déjeuner tranquille.», c’est un dicton francais.
Le « dimsum » exprime le même esprit, car on estime vraiment le petit déjeuner.
Donc, par le « dimsum », on commence à trouver l’âme d’HongKong.

Qu’est – ce que le « dimsum»  ?

 Le « dimsum » est un des petits-déjeuners en Chine, et aussi un petit plat consommé par les Cantonais à toute heure.

 Le « dimsum » et le thé chinois ne se séparent pas dans la culture de « Yam Cha » (飲茶). « Yam Cha », c’est-à-dire les gens goûtent le « dimsum » et dégustent du thé dans un restaurant spécifique appelé « Cha Lau ».

 Fondamentalement,« Yam Cha » est un événement hebdomadaire pour s’assembler en famille.

 

La cuisson à la vapeur est la principale façon pour le cuisiner, et les serveurs qui poussent un chariot chauffé,  circulent entre les tables. Cette façon de servir existe de moins en moins de nos jours, par contre, on ne choisit  que le « dimsum » que vous aimez sur  la  carte de commande.

 Puisque la plupart des « dimsums » sont cuisinés à la vapeur, il faut utiliser l’étuve à vapeur pour cuire le pain chinois qui est unique. Celle-ci  qui est fabriquée en bambou, est cylindroïde, et peut s’entasser.

D’ailleurs, il existe une carte à plusieurs choix pour chaque table, dans laquelle les mets sont généralement répartis en 5 catégories: le petit, le moyen, le grand, le spécial et le top. Le petit est le moins cher, contrairement au top qui est le plus cher.

Où  peut-on le trouver ?

 Traditionnellement, il est servi quotidiennement, du matin à l’après midi dans « Cha Lau » (茶樓), qui est le nom général du restaurant traditionnel et spécifique qui sert le « dimsum ».

De plus, il y a quelques chaines de restauration rapide qui le servent toute la journée.

Le thé

Le « dimsum » est toujours accompagné de  thé chinois, il existe au moins deux théières pour chaque table, on peut alors commander deux sortes de thé, et « le thé pu’er» est un des thés les plus populaires.

D’ailleurs, le prix de du thé qui est compté par tête est  d’environ 2 euros pour chacun.

Quels « dimsums» sont les plus classiques ?

      Les raviolis de crevette vapeur (蝦餃), la crevette enveloppée dans la pâte translucide, cuit à la vapeur, et chaque étuve à vapeur en a 4.

         Siu Maï (燒賣), le porc haché ou la crevette hachée dans une pâte, cuit à la vapeur, et chaque étuve à vapeur en a 4.

         Le gâteau Malais (馬拉糕), ce mélange de pâte, d’oeuf, d’huile de saindoux et de beurre, est mis dans l’étuve à vapeur. Le produit fini est un grand gâteau rond et blond, qui est coupé en plusieurs morceaux.

         Le rouleau de nouille de riz (腸粉), c’est un fin rouleau à base de nouilles de riz, fourré avec des crevettes, du porc, du boeuf et des légumes.Il est servi avec deux sauces : la confiture de sésame et la sauce de soja.

         Une tarte aux oeufs (蛋撻), qui consiste en une pâte brisée, garnie d’un flan aux oeuf. Et maintenant, on peut aussi trouver un petit flan portugais dans un « Cha Lau ».

L’habitude du  “dimsum” est toujours vivante

 La culture de « Yam Cha » est mise en lumière  par le « dimsum ». Le « dimsum » n’est pas seulement un plat, c’est aussi un lien culturel  cher au coeur des HongKongais.

Pour conclure , cette tradition continue à  se passer de génération en génération.

source:  

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dimsum

sources de photos:

« dimsum»  (http://pic19.nipic.com/20120311/394291_171457210149_2.jpg)

Ravioli de crevette vapeur (https://www.orientalmart.co.uk/im/vl/2/img1133.jpg)

Siu Maï (https://www.orientalmart.co.uk/im/vl/2/img1133.jpg)

Le gâteau Malais (http://static3.orstatic.com/userphoto/photo/4/3A0/00NB6J23910B5D05515AFDl.jpg)

Le rouleau de nouille de riz (http://static.flickr.com/50/134265217_d32844c42b.jpg)

Une tarte aux oeufs (http://hk.weibo.com/upload/supp/hilite/0/0000/0056/2/p_1.jpg?17775)

Le Festival International de sculptures sur glace et neige de “Harbin”

 

Par Hua LI

Je viens du nord-est de la chine, dans notre région, il y a un Festival qui s’appelle Le Festival International de sculptures sur glace et neige de “Harbin”. (Le nom de la ville)

En 1985, il s’appelait Le festival de glace et neige, mais en 2001 il a officiellement changé son nom en Festival International de sculptures sur glace et neige de “Harbin” jusqu’aujourd’hui.

“Harbin” est la capitale de la province de “Heilongjiang” au climat très froid en hiver. La température moyenne en janvier est de -16,8 °C mais peut atteindre -38,1 °C fréquemment. Donc, la population a, par conséquent ,développé une culture intimement liée à la neige et à la glace.

Ce festival existe depuis 1963, il a été interrompu plusieurs années pendant la “Révolution culturelle”(C’est une grande révolution culturelle qui représente un  événement marquant de l’histoire de la Chine, dont le retentissement international est considérable.), mais il a été réinstauré en 1985. Le festival de “Harbin” est des quatre événements majeurs dans ce domaine, avec le Festival de la Neige (Japon), le Carnaval d’Hiver (Québec- Canada) et le Festival du Ski en Norvège.

 

Le festival ouvre ses portes officiellement le 5 janvier et dure au moins un mois. Cependant, les attractions ouvrent souvent leurs portes avant le début officiel et se poursuivent après la fin, si la température le permet.

En  2017, c’était la 33ème édition de ce festival. Pendant le festival, il y a quatre fêtes  importantes qui sont le Nouvel An, la Fête du Printemps, la Fête des lanternes, la Fête du Ski.

 

Pendant le festival, il y a beaucoup de choses à voir et à faire. La première partie importante est les sculptures. Nous pouvons voir les grandes sculptures sur la rivière “Songhua”(La rivière Songhua (松花江 Sōnghuā Jiāng) est un important cours d’eau de la Chine du nord-est. Il s’appelle Sunggari ula (rivière Sungari) en mandchou et a le même nom en russe (Сунгари, Soungari).) La matière première provient de la rivière voisine, la Songhua. Dès début décembre, plusieurs milliers d’ouvriers commencent à découper les blocs. Les moindres détails ont été étudiés pour donner vie à ces œuvres représentant des monuments ou des personnages. Elles peuvent atteindre, pour certaines, la hauteur d’un immeuble de plusieurs étages. Il y a une exposition de neige qui a comme thème “La Paix, L’amitié, Le développement”.

La deuxième partie est “Nuit colorée”, nous pouvons voir la fête de la glace avec les lumières. La nuit, les lieux prennent un autre visage, éclairés par des lumières LED de toutes les couleurs qui les mettent en valeur et donnent à l’ensemble un aspect féérique. Et c’est toujours un plaisir pour les yeux.

Une fois le tour des œuvres effectué, de jour ou de nuit, les curieux sont aussi invités à pratiquer de nombreuses activités allant du ski alpin à la glace à la voile, en passant par le rafting sur neige.  Et même quelquefois pendant ce festival, les jeunes se marient par groupe de plusieurs dizaines.

 

Pendant le festival, il existe plusieurs compétitions internationales par exemple la natation d’hiver, le hockey, le football de neige.

 

Je suis née dans cette région ce festival existe depuis longtemps. Ce festival très intéressant existe seulement dans nord-est de la chine et il est très connu en Chine. Dans ma région, presque chaque ville a un festival sur glace et neige en hiver, des fois il est grand, des fois il est petit. Quand j’étais une petite enfant, en hiver j’ai participé à ce festival avec mes parents ou mes amis surtout le soir. Nous avons pris des belles photos avec les sculptures, nous avons joué sur le toboggan de glace. J’étais très heureuse, même s’il faisait très froid dehors. J’ai un bon souvenir de ce festival, donc j’ai voulu présenter ce festival à d’autres personnes pour partager le bonheur.

Sources :

1.https://goo.gl/1GDx0n

2.https://goo.gl/9JcLfh

 

L’Académie Navale des Etats-Unis

Par Ellie Coxe

L’Académie Navale des Etats-Unis est située à Annapolis, Maryland. En anglais, il se traduit par “United States Naval Academy”. C’est une école militaire qui prépare des jeunes hommes et jeunes femmes pour la marine. Elle a été fondée le 10 octobre 1845.

Il y a 22 domaines d’études à cette école, mais elle est spécialisée dans la technologie. Elle est la deuxième plus anciennes des cinq écoles militaires des Etats-Unis. Elle est à 53 km à l’est de Washington, D.C. et à 42 km au sud-est de Baltimore. Les sports de la marine sont très importants, particulièrement le football américain.

Le football américain est un grand événement à Annapolis – personne veut conduire dans la ville centrale le samedi quand il y a un jeu, à cause de la circulation. Mais il y un jeu en particulier qui est un très grand événement. Les deux équipes qui jouent les uns contre les autres sont l’académie navale d’Annapolis et l’armée de West Point, New York. Ce jeu est  l’une des plus importantes compétitions traditionnelles des sports d’université. Tous les aspirants sont obligés d’aller à ce jeu. Même le Président des Etats-Unis assiste souvent à ce jeu. Pendant 14 ans, les marins ont battu l’équipe de l’armée. Finalement en 2016, l’armée est devenue la championne.  

Pour être accepté dans l’académie, il faut obtenir une nomination au Congrès ou Présidentielle. Il y avait 4,511 étudiants à l’académie en 2016, avec un taux d’entrée de 8%. Chaque étudiant avait fait une promesse de servir dans la marine pendant cinq ans après ils sont diplômés et c’est la raison pour laquelle toutes leurs études, les logements, et les coûts de leurs soins médicaux et dentaires sont complètement gratuits.

Chaque année en été, les étudiants doivent suivre huit semaines d’entraînement. Cet entraînement est prévu pour préparer les jeunes adultes pour les tâches de la prochaine année. Pendant les activités, les étudiants font ce qu’ils apprennent dans la classe.  

Les étudiants de première année suivent l’entraînement élémentaire pendant l’été avant leur première année de leurs études. Ils sont obligés de monter le monument de Herndon, qui est situé sur le campus. S’ils réussissent, ils ont un “droit de passage”, ce qui signifie qu’ils ont le respect et l’honneur des autres étudiants.

Cette tâche est un événement amusant et spécial que les habitants de notre ville et les touristes viennent regarder. Aussi, c’est une tradition que les étudiants de niveaux supérieurs mettent de la graisse sur le monument qui est alors beaucoup plus difficile à grimper pour les nouveaux étudiants. Cet événement est ouvert au public, mais il y a un autre événement des étudiants de première année qui n’est pas ouvert au public. Il s’appelle “Sea Trials” en anglais. En français il se traduit par “essais sur la mer”. Il est conçu pour les élèves de première année, mais il est aussi pour les étudiants plus âgés pour apprendre à former les jeunes étudiants. Ça dure pendant 14 heures et les défis testent le corps et l’esprit des étudiants.

Un autre aspect important de la marine est la dernière semaine du semestre. Il y a beaucoup d’activités pendant cette semaine particulièrement le jour de la remise des diplômes.

Mon événement préféré pendant cette semaine est la démonstration des avions à réaction. Ces avions s’appellent “les anges bleus” à cause de leur couleur.

En conclusion, l’académie navale est une fondation importante et historique pour la ville d’Annapolis, aussi bien que pour tous les Etats-Unis. Il est évident qu’on entraîne bien les étudiants bien et que ceux-ci travaillent dur. Je suis très fière d’habiter près de ces soldats qui servent mon pays avec courage et diligence.

 

 

Les sources:

https://www.forbes.com/colleges/united-states-naval-academy/

https://www.usna.edu/Training/_files/documents/Summer%20Training/USNAINST-1530.1C-U.S.-Naval-Academy-Midshipman-Summer-Training-Program.pdf

https://en.wikipedia.org/wiki/Army%E2%80%93Navy_Game

https://www.usna.edu/Student-Life/General-Information-for-Midshipmen.php

https://www.usna.edu/SpecialEvents/SeaTrials.php

Les photos: Flickr.com et Wikimedia Commons.

L’émissions chinoise

par Ruiqi YANG

 

Je m’appelle YANG Ruiqi, je suis chinoise. Aujourd’hui c’est  la première fois que je publie dans un blog à l’étranger, ça me rend joyeuse, et un peu hésitante, car je ne sais pas si mes mots vous feront plaisir.

Que connaissez-vous sur la Chine? De l’encre, la calligraphie chinoise, un mignon panda ou l’idée que beaucoup de gens mangent de tout ? Non, c’est un stéréotype. Les Chinois n’ont pas toujours l’air ennuyeux, si vous aviez cette impression c’est seulement que nous ne nous connaissons pas beaucoup.

Comme moi, la majorité des jeunes chinois adorent regarder une émission de variétés, il y a plein d’émissions ludiques qu’on peut choisir, mais maintenant je voudrais extrêmement vous  présenter une émission chinoise qui s’appelle ‘非正式会谈’, en français elle s’appelle ‘TALKS INFORMELS’, c’est un programme pour communiquer entre personnes qui viennent de pays différents en concluant 4 chinois fixés comme les animateurs. Pourquoi je désire parler de ce programme ? Pour la paix dans le monde ? Je  ne voudrais pas tout à fait dire ça, plutôt que dire vouloir diffuser une bonne relation entre les chinois et les étrangers qui viennent de pays différents, je préfère dire qu’à travers cette émission, je pourrais mieux comprendre la culture différente et je fais preuve de plus de tolérance. Dans cette émission, je pense que le point le plus remarquable est les représentants étrangers, qui sont presque tous beaux et charmants, d’ailleurs, ils connaissent excellemment la Chine, et peuvent à la fois parler le chinois presque parfaitement. Comme  un garçon australien dont les connaissances sur la Chine sont plus importantes que les miennes, ce qui m’a étonné mais aussi  fait très plaisir. Aussi il y a un représentant français qui s’appelle “SONG Boning”, c’est son nom chinois, il est intelligent et il peut toujours exprimer ses opinions assez objectivement, en plus, il a l’air très mignon, donc ses fans de Chine l’appellent “l’écureuil” dont la prononciation chinois ressemble à  son nom chinois.

Maintenant cette émission  comportent  trois parties dont toutes contiennent une dizaine d’épisodes. L‘TALKS INFORMELS’ présente une variété de  sujets différents. Parfois je peux aussi obtenir quelques connaissances, par exemple, j’ai regardé un épisode dont le sujet était les desserts dans le monde entier, il y avait un représentant américain qui a raconté une petite histoire  sur le“Donut”, j’ai finalement su comment le Donut  a été inventé, il y a eu aussi un sujet sur des superstitions, SONG Boning a dit qu’en France, quand une personne marche sur une crotte de chien, en général, si c’est avec  son pied gauche, cela veut dire  que cet homme aura une chance. Les discussions de cette émission sont  toujours, drôles, détendues, attendrissantes et réconfortantes, même s’il y a aussi des sujets discutables, il n’y a pas de préjugés. Je sens que l’intention première du contenu de cette émission est d’éliminer les préjugés et nous permettre de mieux nous comprendre les uns  les autres.

En tant qu’étudiante à l’étranger, j’ai l’impression que la langue est très importante, quand je veux clairement expliquer quelque chose à d’autres personnes, mais je ne peux pas, c’est ennuyeux, mon niveau de français n’est  pas encore à un point où je puisse naturellement parler avec les étrangers, donc parfois je choisis d’éviter des conversations. Actuellement, je suis très joyeuse de voir “TALKS INFORMELS” et je peux apprendre assez de choses des représentants étrangers, ils peuvent parler joliment le chinois car ils passent beaucoup de temps à comprendre une langue, donc, moi aussi, je dois prendre plus de temps pour maîtriser le français. Après tout, “ vouloir, c’est pouvoir”.

   

L’Outer Banks de la Caroline du Nord

Par Sara Satterfield

L’Outer Banks est une série de péninsules et d’îles juste au large de la côte de la Caroline du Nord, situé sur la côte est des États-Unis. Les premiers colons de l’Outer Banks sont venus d’Europe et ils ont établi une colonie en 1585. À ce moment-là, la population était juste de 120 personnes. Maintenant, il y a plus de 60,000 habitants qui vivent sur les 320 km de longueur, des côtes et l’Outer Banks est devenu une destination populaire pour les touristes du monde entier. Au début, il n’existait pas de ponts pour relier les îles entre elles, ou pour relier les îles du continent, donc les habitants de l’Outer Banks étaient vraiment coupés de la Caroline du Nord. Cependant, cet isolement aidait les “bankers” à développer leur propre culture et leur propre dialecte, qui s’appelle “brogue” (brogue sonne comme un accent britannique ou irlandais, pas un accent américain). Il y a beaucoup d’îles qui forment l’Outer Banks, mais il y en a quelques-unes qui sont plus populaires que d’autres.

Il y a un groupe de plages dans la partie du nord de l’Outer Banks qui s’appelle “Bodie Island”. Il y en a plusieurs villes célèbres dans ce groupe, mais la plus connue est “Kitty Hawk”. “Kitty Hawk” est connue grâce aux frères Wright qui ont été les premiers à voler dans un avion. Orville et Wilbur Wright ont volé avec succès le 17 décembre 1903 d’une grande dune de sable qui s’appelle “Big Kill Devil Hill”. Cet événement a changé le monde! “Bodie Island” est également connu pour avoir la plus grande formation de dune de sable qui est appelée “Jockey’s Ridge”. “Jockey’s Ridge” est situé dans “Nags Head” et il attire beaucoup d’athlètes qui peuvent faire des sports comme le deltaplane, faire voler des cerfs-volants, et faire du “sandboarding”. Les grandes collines et les vents forts rendent cette région parfaite pour faire des sports comme ceux-ci. Mais “Bodie Island” attire plus que des gens athlétiques! Il y a beaucoup de restaurants et de magasins, donc cette île accueille de nombreuses personnes venant de partout.

Une des îles plus connues dans l’Outer Banks est “Roanoke Island”. “Roanoke Island” est le site de la première colonie anglaise, qui a été établie par Sir Walter Scott en 1585. Cette colonie est connue pour deux raisons. La première raison est la naissance d’une petite fille. Virginia Dare est née en 1587 à Roanoke, devenant le premier enfant anglais à naître dans le Nouveau Monde. La deuxième raison pour laquelle cette île est célèbre est à cause de la disparition mystérieuse de la première colonie. Quelques colons sont retournés en Angleterre pour plus d’approvisionnements, et à leur retour à Roanoke, toute la colonie avait disparue. Le seul indice laissé derrière était le nom “CROATOAN” sur un arbre. “Croatoan” est une petite île près de “Roanoke Island” mais les colons n’étaient pas là non plus. À ce jour, l’emplacement de la première colonie reste un mystère, donc la colonie abandonnée est devenue connue comme “The Lost Colony” (la colonie perdue). Il y a une pièce de théâtre qui s’appelle “The Lost Colony” et plus de 4 millions de personnes l’ont vue. Cette pièce est une raison du développement du tourisme à “Roanoke Island”.

“Hatteras Island” était la première île à avoir une plage protégée par le gouvernement, et cette plage s’appelle “Cape Hatteras National Seashore”. Cette plage est protégée pour préserver la faune et le rivage lui-même. À cause de la protection gouvernementale, il n’y a pas de grandes industries ou d’entreprises, donc la plage intacte n’a pas beaucoup de construction ou de développement commercial. Beaucoup de touristes visitent “Hatteras Island” chaque année, mais il y a des endroits désignés pour eux. Sur la plage protégée, on peut trouver “Cape Hatteras Light”, qui est un phare reconnaissable par de grandes rayures noir et blanc. Ce phare a été construit en 1802 pour prévenir les naufrages et pour supprimer le surnom “cimetière de l’atlantique” de “Cape Hatteras National Seashore”.

L’Outer Banks englobe plus que ces trois îles, mais avec les barres de sable changeantes (à cause des tempêtes tropicales qui endommagent les barres de sable), le nombre exact d’îles est inconnu. Ces tempêtes n’empêchent  pas la visite de milliers de touristes chaque année.

 

Les photos: Wikimedia Commons

Les sources:

https://en.wikipedia.org/wiki/Outer_Banks

https://www.outerbanks.org

https://www.outerbanks.org/plan-your-trip/outer-banks-history/did-you-know/

https://en.wikipedia.org/wiki/Roanoke_Island

https://en.wikipedia.org/wiki/Cape_Hatteras_Light

Hershey, la plus douce ville du monde

Par Jennifer Paloni

Pour les Américains, le nom “Hershey” est très connu. C’est le nom d’un homme, d’une ville, et de la chose la plus populaire : un chocolat. Tous les habitants de Pennsylvanie ont visité Hersey et ont appris l’histoire de Milton Hershey à un moment ou à un autre.

Milton S. Hershey est l’homme qui a commencé la renommée de ce nom. Il est née en 1857 dans un petit village en Pennsylvanie. Après ses  courtes études, il était apprenti pour un fabricant de bonbons. Il a essayé de démarrer trois entreprises comme fabricant de bonbons  mais il a échoué. Son quatrième essai, une entreprise pour les caramels, a été un succès.  À l’exposition colombienne mondiale en 1893, il a développé une curiosité en proposant la fabrication de chocolats. Il a démarré une autre entreprise pour la fabrication de chocolats, et il a vendu son entreprise prospère. En 1905, l’entreprise qui deviendrait plus tard la plus grande fabrique du monde a ouvert. Elle s’appelle “Hershey’s.”

Milton Hershey a voulu créer un village et une communauté autour son usine. Il a créé son idée d’un village parfait, avec des maisons confortables, des moyens de pas chèrs, un système de bonnes écoles publiques et des activités pour les loisirs. Le village a été construit pendant la Grande Dépression, et le projet a créé plusieurs d’emplois.

Un autre projet dans ce nouveau village a été d’implanter un parc d’attractions. Peu de temps après,  des milliers de visiteurs sont venus dans le parc. Cette attraction touristique est devenue chaque année plus populaire.

Aujourd’hui, le parc s’appelle “Hersheypark.” Il y a plus de soixante-dix attractions, notamment treize montagnes russes, ainsi que des concerts et une grande promenade. Il y a aussi une autre attraction touristique qui s’appelle “Hershey’s Chocolate World,” ou en francais, “le monde du chocolat de Hershey.” On peut faire une dégustation de chocolat, visiter la grande usine, et créer une barre chocolatée originale.

La barre chocolatée de Hershey est la plus populaire barre chocolatée aux États-Unis. L’entreprise est très connue aussi pour les petits “Hershey’s Kisses,” ou son double de chocolat blanc “Hershey’s Hugs.” L’imagination de Hershey est très importante dans l’histoire de l’entreprise. Pendant la première guerre mondiale, ils ont fait une barre chocolatée qui s’est appelée “Field Ration D” pour l’armée des Etats-Unis. Ils ont fait aussi le “Tropical Chocolat Bar,” qui était résistant à la chaleur et est allé sur la Lune avec Apollo 15.  En 2007, pour célébrer le centenaire de l’entreprise, Hershey a fait le plus grand morceau de chocolat du monde. Il pesait plus que 13 600 kilogrammes. À l’usine, on peut acheter un morceau de chocolat qui pèse plus que 22 kilogrammes. Aujourd’hui, l’entreprise s’est développée en dans plus de soixante-dix pays, y compris la Chine, les Philippines, le Mexique, l’Inde, et les autres. L’objectif de Hershey de faire le chocolate abordable pour tous est réalisé.

Moi, je suis allée à Hershey pour la première fois quand j’étais très petite. Comme il y a des attractions avec les règles pour la taille d’un visiteur, la parc utilise des bonbons différents comme symbole pour classifier les enfants de tailles différentes. J’étais dans la plus petite catégorie qui s’appelle “Hershey’s Kisses.” Les autres catégories incluent “Reese’s,” “Twizzlers,” et “Jolly Ranchers.” Je n’ai pu apprécier beaucoup d’attractions. J’y suis retournée trois ou quatre fois. Je suis allée une autre fois avec mon école quand j’avais quatorze ans. J’étais dans l’orchestre, et nous avons joué à  dans une salle de musique à Hershey. Quand j’avais seize ans et j’ai obtenu mon permis de conduire, je suis allée à Hershey avec mes trois meilleures amies. C’est toujours une ville joyeuse et accueillante pour tous les visiteurs.

 

Sources 

https://www.hersheys.com/en_us/home.html

https://www.thehersheycompany.com/en_us/home.html

http://www.hersheypa.com/about_hershey/our_proud_history/index.php

https://goo.gl/RQvi7A

https://goo.gl/Jl9kx1

La réunion de la terre et de l’eau

Par Max Reinhardt

Connu comme la plus grande réunion de terre et d’eau dans le monde, Big Sur fait partie de la côte californienne et s’étend à environ 110 kilomètres. Le nom original de Big Sur était “el pais grande del sur” (« le grand pays du sud » en espagnol). Big Sur se trouve entre les villes de Carmel et San Simeon à l’endroit où les montagnes de Santa Lucia rencontrent l’océan Pacifique. Le point le plus élevé à Big Sur, le “Cone Peak”, mesure 1,571 m et se trouve à seulement 5 km de l’océan.

Ce qui est unique à propos de Big Sur c’est que cette région est la plus reculée de la Californie au point de vue du développement.  En effet, elle est placée sous la protection du « Big Sur Coastal Program » (Programme côtier local de Big Sur). Ce programme a été mis en place pour restreindre le développement. Il a été approuvé en 1981 et il est toujours considéré comme l’un des programmes les plus restrictifs de son genre. En tout cas, environ 60% de la région est sous la juridiction du gouvernement ou d’une agence privée qui n’autorise aucun développement. Quand on visite Big Sur, on a vraiment l’impression que cet endroit est encore complètement intact.

Au 20ème siècle, de nombreux écrivains et artistes américains comme Henry Miller, Ansel Adams*, Hunter S. Thompson*, et Robinson Jeffers* ont trouvé leur inspiration à Big Sur. L’écrivain célèbre Henry Miller a vécu à Big Sur pendant vingt ans. Pendant son séjour, il a écrit “Big Sur and the Oranges of Hieronymus Bosch” qui décrit les joies et les épreuves qu’il a vécues après s’être échappé de la vie moderne. En 1981, la bibliothèque Commémorative Henry Miller a été ouverte à Big Sur en son hommage.

Comme Big Sur est à seulement une heure et demi en voiture de mon université, Cal Poly à San Luis Obispo, j’essaie d’y aller au moins une fois par mois pour me perdre dans les forêts de Séquoias que l’on y trouve.  Pour moi, explorer Big Sur me permet d’échapper à la vie quotidienne, même si c’est juste pour un petit moment. C’est une occasion de retrouver un autre côté de la vie. Pour y arriver il n’y a qu’une seule route: Highway 1. Les stations-service sont rares et très chères. Il n’y a pas un très bon réseau internet. Et alors qu’il y a des hôtels pour passer la nuit, avec mes amis nous préférons  camper à Big Sur.  Par conséquent, il faut bien se préparer pour y aller. Pourtant, toute la préparation en vaut la peine.  En arrivant à Big Sur on se rend immédiatement compte de quelque chose de très spécial.

Malheureusement, le pont du canyon Pfeiffer s’est effondré le mois dernier après que des orages ont causé un glissement de boue important. Selon les experts, il faudra au moins neuf mois pour construire un nouveau pont. La seule façon de traverser le canyon maintenant est en hélicoptère. Presque tous les hôtels, les restaurants et les parcs d’État à Big Sur sont fermés pour le moment. Le département de transport de Californie a prévu que le nouveau pont serait construit d’ici le mois de septembre.

Si vous êtes en Californie et que vous avez la chance d’avoir une voiture, vous devriez visiter Big Sur. Mais en fait, je ferais mieux de ne pas trop parler aux autres de ce lieu magique.

* Ansel Adams était photographe, Hunter S. Thompson était écrivain, et Robinson Jeffers était poète.

http://www.bigsurcalifornia.org/

https://henrymiller.org/

http://www.sfgate.com/news/article/After-devastating-storms-new-trail-reconnects-11041466.php

http://www.smithsonianmag.com/travel/big-surs-california-dreamin-125475815/

https://web.archive.org/web/20100617070622/

http://sulcus.berkeley.edu/wjf/m/NaturalHistoryOfBigSur.pdf

Les petits plaisirs culinaires du Chili

Par Vicente Ossa

La cuisine Chilienne n’est pas très reconnue dans le monde, mais nous sommes très fiers de notre culture culinaire. Pour la plupart des Chiliens chaque fois qu’on est hors du Chili, il y a ce sentiment de la nostalgie pour ces plats et goûts qu’on peut trouver seulement dans notre patrie.

Le Chili est un pays très long, en fait c’est le pays le plus long du monde, ce qui fait que nous avons une grande diversité de climats. Le nord c’est une zone désertique très sèche et chaude, au centre on a une zone avec un climat méditerranéen et au sud c’est très froid et humide avec beaucoup des précipitations. Ce qui nous donne en même temps une biodiversité et cultures culinaires très différentes du nord au sud.

Je vais parler sur quelques plats et traditions culinaires qui sont communs à  tout le Chili.

D’abord  et pour moi  c’est   le plus important… « La Palta » ou « aguacate » qui   est connue dans la plupart de l’amérique latine (avocat en français). Oui c’est vrai qu’on peut trouver des avocats hors du chili, mais ce n’est pas le même goût et ce n’est pas aussi habituel. Au Chili “la palta”  est tellement commune qu’on l’utilise partout, parce que c’est délicieux !

L’un des plaisirs les plus grands pour les Chiliens le matin, pour le petit-déjeuner, c’est le « pan con palta » (pain avec l’avocat). Et on peut manger ça presque tous les jours, parce que au Chili l’avocat n’est pas cher du tout.

Après on peut le trouver aussi dans le hot dog. Au Chili , le hot dog le plus connu c’est “el italiano” (l’italienne), qui est simplement le hot dog avec avocat, tomate et mayonnaise. Son nom vient de la similitude avec le drapeau italien .

“La palta” est un plaisir aussi grand et commun qu’on l’utilise même dans les salades et sandwichs, et normalement tous les sandwicheries au Chili donnent l’option d’ajouter  de l’avocat s’il n’y en avait pas déjà dans le sandwich. Par exemple McDonald’s au Chili a créé plusieurs sandwiches avec l’avocat parce qu’il fait partie de notre culture culinaire.

Après un  autre petit plaisir qu’on peut trouver dans la rue sont « las empanadas ». C’est un des plats les plus traditionnels au Chili qui se compose d’une pâte remplie avec des différents ingrédients.  Normalement elle est remplie avec « pino » (de la viande hachée, oignon haché, une olive et demi œuf dur), mais on peut trouver des différentes variétés selon où on est. Avec les années,  les « empanadas » avec du fromage  et quelques autres ingrédients sont de plus en plus courant et on peut en trouver avec des olives, des champignons, des tomates, des épinards, avec du jambon, des crevettes, du poulet, etc. Comme c’est déjà une tradition au Chili la variété continuera  sûrement à se développer avec le temps.

Traditionnellement, elles sont faites au four, mais aussi on peut les trouver frites, surtout dans les petites échoppes dans la rue, oú on verra des petites “empanadas” au fromage pour environ 0.20 euros.

Pour finir je veux vous parler d’un petit goût doux très habituel dans les rues du Chili, le « Mote con Huesillo ». C’est une boisson à base de blé cuit (mote) et de pêche séchée (huesillo) qui se sert dans un grand verre, bien frais, avec 2 huesillos, le jus des huesillos et le mote. C’est une boisson très douce et franchement très complète qui peut presque remplacer un repas. Mais au Chili c’est un petit snack ou une boisson pour se rafraîchir. On peut la trouver presque dans toutes les villes au Chili surtout pendant l’été, en raison de la chaleur.

Photos:

https://goo.gl/ZnpPnY
https://goo.gl/7n9dEl
https://goo.gl/Rzz43V
https://goo.gl/Uu2qiE