Un Mariage Indien

Un Mariage Indien

par Shubhika Malu

                                           En Inde, les mariages ont lieu d’après les religions existantes, les castes, les régions. Les coutumes et les rites du mariage diffèrent du nord au sud, d’est en ouest, chaque État et chaque caste suit des rituels différents au cours des cérémonies.

                                          La noce indienne est plutôt une union entre deux familles, fréquemment de même classe sociale et de même religion, qu’une affaire de cœur entre deux individus amoureux. En effet, il y a plus de dix millions de mariages chaque année dont les trois quarts sont arrangés par l’entourage du couple ou dans l’Inde moderne, ils existent des agences matrimoniales qui s’occupent de trouver les jeunes filles parfaites pour les jeunes hommes de bonne famille et vice versa. Les familles des futurs époux leur permettent de se rencontrer et se choisir après un certain nombre de rendez-vous. La pratique du mariage arrangé semble encore loin d’être révolue, même dans les milieux les plus privilégiés. Donc, l’amour est peu souvent un critère.

                                           Les Hindous ont une croyance forte en astrologie, alors ils consultent des astrologues pour vérifier la compatibilité des futurs mariés avant de fixer la date du jour du mariage (à partir de la date, l’heure et le lieu de naissance du couple) et ils en consultent aussi pour inaugurer des rites de mariage sous de bons auspices.

                                             Je suis de la région du Rajasthan qui se trouve au nord-ouest de l’Inde et là, le mariage traditionnel dure entre trois jours et une semaine. Je me suis mariée en Novembre, 2017 à Jaipur et c’était un mariage arrangé par mes parents et les parents de mon conjoint. Je me propose de vous présenter les principaux rituels que nous avons suivis pendant les trois jours de la noce : 

• Mehndi – c’est-à-dire le henné en français, le jour précédent des noces, le couple et ses proches se font faire des dessins au henné sur les mains et les pieds. Aussi, parfois les initiales du nom du fiancé (fait au henné) sont cachées sur les mains de la fiancée. Selon le rituel mehndi, plus le henné est foncé, plus fort serait l’amour du mari pour sa femme. 

La fiancée

• Sangeet – le jour même, il y a une soirée ‘Sangeet’ qui signifie des chants et des danses, cette fête permet aux membres des deux familles de lier connaissance tout en s’amusant. Les mariés et ses proches préparent, à l’avance, des danses avec l’aide des danseurs professionnels pour bien se présenter devant les invités. Souvent, ça se transforme en  une compétition entre les deux côtés,celui du  fiancé et celui  de la fiancée.

Le couple de la soirée Sangeet

• Haldi – Le lendemain matin, l’autre rituel se déroule – haldi, qui veut dire le curcuma. Dans cette cérémonie, les mariés sont entourés par ses proches et ses amis qui les appliquent une pâte jaune (faite de curcuma, farine de pois chiche, d’eau de rose et de bois de santal) sur leurs visages, leurs mains, leurs cous et leurs pieds. Cette pâte jaune a des vertus purificatrices, antiseptiques, antioxydantes et cosmétiques.

Le rituel de Haldi

• Baraat – Le jour des noces, le marié se déplace en grande pompe, sur un cheval ou un éléphant ou dans une voiture de luxe et ses proches avancent en dansant autour de lui au son du tambour indien. Quand ils arrivent au lieu de mariage, la belle-famille les reçoit et leur offre un petit cadeau.   

• Saat Phere – Le rituel qui joue un rôle crucial dans le mariage, qui sanctifie l’union est celui du Saat phere. Il signifie “sept tours”, effectués par les deux époux, autour d’un feu sacré qui représente la présence divine du dieu du feu. Chaque tour représente un vœu que les mariés se font l’un à l’autre. 

Les mariés prennent sept tours autour d’un feu sacré

• Vidaai – ce rituel indique la fin de la cérémonie où les parents de la mariée lui souhaitent beaucoup de bonheurs pour le commencement d’une nouvelle vie en tant qu’épouse. Avant de partir avec son mari, elle lance trois poignées de riz et des pièces, ce faisant, elle souhaite que sa famille demeure prospère. Les pièces signifient la richesse, alors que le riz dénote la santé.  

Parmi toutes ces coutumes mentionnées ci-dessus, il existe plusieurs petits rituels qui ont des significations de grandes valeurs. 

J’aimerais vous inviter en Inde afin d’être témoin d’un vrai mariage Indien.    

Sources : https://www.voyage.fr/en-immersion/la-tradition-du-mariage-en-inde

https://www.mariages.net/articles/les-traditions-du-mariage-en-inde–c6110

https://www.brides.com/hindu-wedding-ceremony-rituals-traditions-4795869

Un petit clip du mariage.
Le mariage des Turkmènes

Le mariage des Turkmènes

par Yazmuhammet AKMAMMEDOV

Cela fait 13 ans que j’ai quitté mon pays, le Turkménistan, mais les souvenirs de mon enfance restent dans mon esprit. Grandir dans un petit village a été la meilleure chose que j’ai jamais eue dans ma vie. Comme la population de mon village était d’environ moins de mille personnes, nous nous connaissions tous. Plus de connaissances signifiait plus de cérémonies, surtout en été. Comme tout le monde était invité à chaque mariage, j’allais à presque tous les mariages comme tout le monde. Presque tous les mariages sont programmés à la fin de l’été en raison de facteurs météorologiques et économiques.

Avant le mariage

Tout d’abord, avant la cérémonie de mariage, l’accord entre la mariée et le marié et bien sûr leurs parents est important. Les mariés sont censés être de la même tribu (teke, yomut, göklen, yazyr et alili), mais ce n’est pas une obligation. Traditionnellement, les femmes se marient très jeunes. Il y a quelques années, le prix d’une mariée était payé, mais cette tradition n’existe plus. Les jeunes qui se marient en dehors de leur tribu ont parfois de gros problèmes De nombreux mariages sont traditionnellement arrangés par les parents ou par des marieuses, en particulier dans les campagnes. Les entremetteurs(ses)  doivent non seulement trouver des couples de la même tribu et du même endroit, mais aussi la bonne personne en fonction de son statut social, de son éducation et de ses autres qualités. La plupart des couples se connaissent et, dans ce cas, l’arrangement du mariage est inutile. La recherche d’un partenaire est une étape importante du mariage, car il est nécessaire de trouver une bonne épouse pour le fils. Les parents d’un jeune homme consultent généralement les hommes plus âgés qui sont des personnes très respectées, après avoir pris en compte les sentiments et les opinions de leur fils. Les facteurs sociaux et éthiques tels que la famille de la jeune fille ainsi que certaines qualités de la  jeune fille comme son attitude face au travail, la modestie, la chasteté et le sérieux sont pris en compte. Une fois qu’ils sont parvenus à un accord, ils commencent à planifier la cérémonie de mariage. Une fois qu’ils sont parvenus à un accord, ils commencent à planifier la cérémonie de mariage.

Cérémonie, coutumes et superstitions d’un mariage turkmène

Le jour de la cérémonie de mariage est établi selon les conseils des hommes âgés respectés, qui déterminent la date la plus favorable, en fonction de l’emplacement de certaines étoiles et planètes, et de la relation de la lune avec la terre. Le jour du mariage, le premier pas de la mariée dans la maison de son futur époux est très important et elle doit toujours entrer dans la maison par son pied  droit. Le même jour, la mariée qui s’entoure d’invités, met la main dans des bols de farine, d’huile et de miel qui symbolisent la prospérité et le bien-être. Cela signifie qu’elle sera une bonne cuisinière, qu’elle sera aussi bienveillante et que sa vie sera aussi douce que le miel. On lui brosse de la farine sur le front, et on brûle l’herbe sacrée appelée « yuzarlik » pour la protéger de l’ensorcellement. La tenue de la mariée est faite d’un beau tissu rouge traditionnel et sa robe est ornée de symboles censés protéger contre le « mauvais oeil».

Le jour du mariage, une fête de mariage est organisée par les parents du marié. Les invités se nourrissent de soupe d’agneau et de « plov » épicé, un repas traditionnel composé de riz, de viande, de carottes et de dattes. D’autres aliments sont servis. Les gens dansent, tandis que les chants traditionnels turkmènes sont chantés par des musiciens turkmènes. Après le dîner, les amis partent et la cérémonie de mariage se termine.

Si jamais vous allez au Turkménistan, n’oubliez pas d’assister à un mariage turkmène, si possible dans les régions urbaines.