Persépolis

Persépolis

par Peyman Dehghani

 

Malheureusement, certains voient et jugent l’Iran  d’aujourd’hui et oublient que c’était un pays avec une grande histoire. En tant qu’Iranien en France,  j’ai choisi ce sujet parce que les Iraniens sont toujours fiers du passé de  leur pays et aujourd’hui beaucoup d’ Iraniens souhaitent le retour à ce passé glorieux.

Persépolis ou Takht-e Jamshid « le Trône de Jamshid », était une capitale de l’empire perse achéménide. Le site se trouve dans la plaine de Marvdasht, au pied de la montagne Kuh-e Rahmat, à environ 75 km au nord-est de la ville de Shiraz dans la  province de Fars en Iran.

Image 1 :Persépolis -Takht-e Jamshid

 Sa construction a commencé en 521 avant Jésus-Christ sur ordre de  Darius 1er .Elle fait partie d’un vaste programme de la diversité de l’empire perse achéménide afin d’asseoir la légitimité du pouvoir royal et de montrer la grandeur de son règne.
Persépolis comprend un vaste complexe sur une terrasse monumentale qui supporte de multiples bâtiments.Il y avait beaucoup de palais avec des fonctions administratives ou formelles et de nombreuses résidences également autour de Persépolis   dont nous n’avons plus de trace aujourd’hui.
Il est maintenant certain que Persépolis  avait un rôle administratif et politique central pour le gouvernement de l’empire. De nombreuses archives écrites sur des tablettes d’argile découvertes dans les bâtiments du trésor et les fortifications ont permis d’établir ces rôles et livrent des renseignements précieux sur l’administration impériale achéménide et la construction du complexe. Persépolis  est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979.
Le complexe du Persépolis est sur une terrasse de 450m sur 300, et 14 m de haut, qui présente quatre niveaux de 2 m. L’entrée est sur le niveau réservé aux délégations. Les quartiers des nobles sont sur un niveau supérieur. Les quartiers réservés au service et à l’administration sont situés sur le plus bas niveau. Les quartiers royaux sont sur le plus haut niveau, visibles par tous. Le calcaire gris est la pierre la plus utilisée pour la construction. Sur la façade sud, des inscriptions trilingues cunéiformes ont été retrouvées. Ils ont écrit en élamite et il reste un texte  en écriture cunéiforme:

« Moi, Darius le Grand Roi, roi des rois, roi des pays, roi sur cette terre, fils d’Hystapes, l’Achéménide. »

 

Image 2 : Plan de Persépolis

Escalier principal
L’accès à la Terrasse se fait par la façade ouest au moyen d’un escalier monumental symétrique. Chaque escalier comporte 111 marches, larges de 6,9 m, profondes de 31 cm et présentant une déclivité de 10 cm. Les escaliers sont plus bas  et ils autorisent ainsi l’accès aux cavaliers et chevaux. Une autre explication à la faible déclivité est le fait que les visiteurs étaient souvent de hauts personnages et l’accès était plus facile. De plus cela permettait de monter les marches sans avoir à se pencher en avant et ainsi de garder le prestige.

Image 3 : Escalier principal

Le palais
Le palais a un plan carré de 60,5 m. Il comporte 72 colonnes de 20 m de haut dont 13 sont encore debout. Les colonnes ont probablement été érigées au moyen de rampes de terre permettant d’amener puis de positionner les pierres à hauteur. Les rampes ont été  probablement élevées au fur et à mesure de l’avancement des colonnes, puis la terre était évacuée.

Image 4 : Le palais de Darius le Grand à Persépolis

Tripylon
Le Tripylon ou hall d’audience de Xerxès ou Palais central est un petit palais situé au centre de Persépolis accessible au nord par un escalier où montaient principalement des gardes mèdes et perses. L’escalier sud du Tripylon se trouve aujourd’hui  au musée national d’Iran à Téhéran.
 L’image 4 montre : en haut, Darius sur son trône devant Xerxès en prince couronné, était abrité sous un auvent orné de symboles divins, taureaux, lions et glands ainsi que le roi et la prince tenant à la main des feuilles de palme qui sont symboles de fertilité. En bas, nous pouvons voir vingt-huit nations qui les portent.

Image 5 : Détail bas d’un relief du Tripylon

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pers%C3%A9polis

https://fr.wikisource.org/wiki/Vie_d%E2%80%99Alexandre_le_Grand
Dutz et Matheson 1998, p. 73
https://www.youtube.com/watch?v=vZUh8RPOHOA
https://www.kojaro.com/2016/8/6/121016/where-is-takht-e-jamshid/
http://www.iranchamber.com/history/persepolis/persepolis1.php
https://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/comment_peut-on_etre_persan_.asp