Festival de combat de buffles – un évènement unique

Par Minh Anh HOANG

Festival de combat de buffles

  Dans presque tous  pays occidentaux, tout le monde connaît le Vietnam à travers la culture culinaire. Avec des plats vietnamiens purs, imprégnés d’identité nationale. Des ingrédients populaires, faciles à trouver, au traitement méticuleux, en passant par un plat délicieux et délicieux, du goût à la couleur. Mais en plus de la culture culinaire, le Vietnam est aussi un pays avec une culture festivalière unique, intéressante et typique comme Le Festival de combat de Buffles.

Le festival de combat de buffle de Do Son est une coutume ancienne, depuis  longtemps, un festival traditionnel du peuple de milliers de pêcheurs dans la zone maritime de Do Son de la ville de Hai Phong (au Nord du Vietnam). Ce festival  a lieu le 9 août du calendrier lunaire de chaque année. Il est un patrimoine culturel immatériel national du Vietnam depuis 2013. Il s’agit d’une fête avec cérémonies solennelles, procession d’un palanquin avec un parasol.

L’Histoire du festival 

Selon la légende, le festival de combat de buffles à Do Son remonte au XVIIIème siècle. C’est un festival de prières pour la prospérité et le bonheur des populations locales. À travers les légendes et légendes de Do Son, les premiers ancêtres ont choisi la pêche. Au début de la lutte pour la survie, les gens se sont trouvés une autorité divine à vénérer . Les gens de Do Son transmettent toujours la légende du festival de combat de buffles: une nuit de pleine lune en août, les habitants de la zone côtière de Do Son ont vu une fée qui regardait passionnément deux buffles se battre sur des vagues d’argent.  Depuis lors, le Festival de combat de buffles est devenu l’un des évènements  le plus important et indispensable dans l’esprit des gens de Do Son.

Comment se déroule le festival ?

          Le Festival de combat de Buffles comprend 2 parties: la cérémonie et le festival.  La cérémonie avec des rituels solennels comprend: la cérémonie du génie Diem Tuoc. La cérémonie se limite au son du tambour avec le drapeau à cinq couleurs flottant. Le festival a lieu le jour principal du festival (9 août) avec de nombreuses activités attrayantes.  Le début est une danse du drapeau de 24 hommes forts et souples.  Après avoir dansé avec le drapeau, deux buffles sont conduits sur le terrain au son des tambours, des spectateurs et des drapeaux dansant des deux côtés. 

Lorsque les deux buffles sont distants de 20 mètres, l’assistance recule.  Deux buffles complètement libres, se précipitent et s’attaquent.  Le match de buffles est extrêmement passionnant, rendant le spectateur incapable de le quitter des  yeux.  C’est l’occasion pour le buffle de montrer ses compétences et son expérience. 

La bravoure et la ténacité du buffle sont un symbole du courage et de l’esprit fort du peuple Do Son.  De plus, la victoire du buffle apporte de nombreux honneurs au propriétaire du buffle.  À la fin du festival, que le buffle gagne ou perde, les buffles seront abattus pour faire des sacrifices pour souhaiter bonne chance et bonheur.

         En conclusion, le Festival de combat de buffles n’apporte pas seulement de la joie au spectateur, c’est aussi une coutume culturelle et historique. Le Festival de combat de buffles reconnu comme l’un des 15 festivals nationaux, est un évènement qui attire de nombreux touristes.

Sources:

Hải Phòng: Hội chọi trâu Đồ Sơn (cinet.vn)

Lịch sử và Ý nghĩa Lễ Hội CLễ hội Chọi trâu Đồ Sơn – Wikipedia tiếng Việt

họi Trâu Đồ Sơn mùng 9 / 8 Âm lịch – Cẩm Nang Cuộc Sống (google.com)

Certaines différences  dans la culture vietnamienne

Certaines différences dans la culture vietnamienne

par TL

Je suis née dans le Sud du Vietnam, influencée par l’éducation de mes parents qui viennent du  Sud du pays. Je ressens des différences de culture et de coutume du pays, fondamentalement sur le plan culturel.

Tout d’abord,  je voudrais présenter un peu de mon pays. Le Vietnam est en forme d’un S qui s’étire  sur 1650 kms. Ce qui fait que le climat est différent entre le Nord et le Sud mais le taux d’humidité est à peu près équivalent en moyenne  85 % dans les plaines où on cultive le riz.

Le Vietnam est situé dans le Sud-Est asiatique. Au Nord, Hà Nội est la capitale mais la plus grande ville, sur le plan économique est Ho Chi Minh ville dans le Sud, autrefois on s’appelait Sài Gòn. Le Vietnam est totalement indépendant depuis le 30 Avril 1975. Depuis le pays s’est beaucoup développé notamment à partir de 2001.

Ensuite, je voudrais présenter quelque différences entre le Nord et  le Sud du pays.

Il est certain que le Nord et le Sud présentent de nombreuses différences culturelles : l’éducation, la manière de vivre et les comportements ne sont pas les mêmes. Dans le Sud les gens ont été influencés par les Occidentaux avant l’indépendance alors que dans le Nord,  ils ont été influencés par les Russes et les Chinois.

L’éducation familiale  est plus exigeante au Nord. Le respect et la communication entre les membres de la famille sont importants. Les salutations doivent respecter la hiérarchie. Par exemple : si je suis à table avec mes grands-parents, le frère aîné de mon père, mes parents, le frère cadet de mon père. Je dois dire ‘ Bon appétit’ dans l’ordre à mes grands-parents, l’aîné de mon père, mes parents et enfin le frère cadet de mon père,  ensuite aux personnes âgées avant les autres alors qu’au Sud, cette pratique n’existe pas.

Dans le Nord, les parents accordent beaucoup d’importance à la position sociale, c’est pourquoi ils décident de l’orientation scolaire de leurs enfants. Alors que dans le Sud les enfants ont le droit de choisir leurs propres voies.

Ha Noi

La façon de vivre entre les deux régions est également différente. Au Nord les gens  économisent  plus et ils ont moins tendance à sortir tard le soir  alors qu’au Sud les gens dépensent librement, ils rentrent tard le soir d’après avoir eu une soirée avec des amis.

Par exemple : on trouve plus de magasins de vêtements, de restaurants et de bars à Sài Gòn qu’à Hà Nội. Les horaires d’ouverture et de fermeture sont plus variables dans les grandes villes du Sud.

Les femmes du Nord sont plus entreprenantes, elles s’occupent plus de leurs maris, leurs enfants et aussi  de la famille de leur mari que celles du Sud. Ces dernières s’occupent également de leur famille mais elles préfèrent que leur mari   partagent partage aussi les tâches familières quotidiennes .

Au Nord, les gens parlent  souvent de façon plus littéraire mais la tonalité  est très forte, contrairement au Sud où les conversations sont plus directes et douces. Chaque fois, je parle sans réfléchir et ma mère m’ordonne toujours ‘Il faut tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler’  ou elle nous dit aussi ‘ La parole est d’argent, mais le silence est d’or’, c’est la même signification mais la mère de mon amie enfance (sa mère  vient de Sud), elle parle directement ‘ fais attention à ce que tu dis’.

Depuis l’armistice, la grande majorité des habitants du Nord émigrent vers le Sud pour commencer  leur carrière étant donné qu’au Sud il y plus d’opportunités pour trouver du travail. En revanche très peu d’habitants du Sud émigrent vers le Nord.

Saigon

Au travail, les gens du Sud ont un esprit plus pratique et plus ouvert alors que les gens du Nord privilégient la théorie et la philosophie. C’est compliqué à expliquer pourtant  je vois bien la différence. Comme disait mon père ‘apprendre à penser comme le Nord et agir comme le Sud’.

 

 

Sources:

https://fr.wikipedia.or

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vi%C3%AAt_Nam